29 juillet 2021

Michel Bussiere

Témoignage 

Cher monsieur Solange

Lundi 26 juillet. L’enfantement d’un rêve. L’improbable est survenu. Je tiens enfin entre mes mains ce premier ouvrage: “Essences contraires “.
Et je vous le dois. Je me souviens de votre appel téléphonique de novembre  dernier, faisant suite à l’accord de votre comité  de lecture. Je dois décider vite pour prendre le wagons la publication pour juin 2021. Vous me pressez un peu. Vous me dites que j’ai de quoi être fier.
Tout tourne dans ma tête , et je m’engage le lendemain.
Depuis lors je me suis intéressé à  votre chemin de vie, à vos  blessures, à  votre histoire…..
Je suis passé début juillet à Villeneuve Loubet avec mon épouse et j’ai eu la chance de vous rencontrer brièvement, ainsi que toute l’équipe des éditions Sydney Laurent  et Sandrine en particulier qui m’a  suivi depuis le début.
Il est peu de rencontre dans la vie qui permette à  quelqu’un d’accomplir  son rêve.
Editer était un rêve….un lointain mirage….Et vous l’avez permis…
Merci mille fois  de cela et de tout ce que vous faites pour aider les jeunes auteurs et leur mettre le pied à l’étrier. A mon tour de vous dire que vous pouvez être fier de cela et du travail très professionnel de vos équipes.
Merci également à Sandrine,  Adèle, à Johann, à  Coralie, à  Eva, à Cyrielle pour leur travail et leur gentillesse.
Après ce premier recueil je songe déjà à un deuxième ouvrage avec vous.
La poésie est cette part d’enchantement du réel, essentiel à  la vie. Elle est la vie réincarnée.
“L’éclair me dure, la poésie me volera de la mort ”  René  Char
A vous toute ma reconnaissance sincère.
Merci à toute l’équipe.

En cadeau ce poème

Entre les mains ce bel ouvrage

Entre les mains ces quelques pages

Entre les mains ce témoignage

“Essences contraires ” et vos visages

Et l’édition comme un mirage

Où publier est ce voyage

Une rencontre, des personnages

Sydney Laurent à votre image

Une lumière un éclairage

Quelques rimes en vagabondage

Les mots encore et leurs usages

Les mots comme unique bagage

Les mots tout au bout de mon âge

Les mots souvent et le courage

Les mots et même davantage

La création qui nous engage

La poésie est un ancrage

Michel Bussiere