21 mai 2021

Sur Corse-Matin : article de presse pour le nouvel ouvrage de J.P Serpi

A la Une, Actualités

A propos de l'auteur : J.P. Serpi

J.P. Serpi, issu d’un milieu ouvrier, a créé ce personnage récurrent dans ses romans lors de son adolescence, durant les années 70. Sortant des sentiers battus, de par un aspect chétif, et une voix aigüe, qui en fait la caractéristique particulière, il va se voir moqué par tous les protagonistes, au fil de ses aventures. Destiné à servir de souffre-douleur aux frères Serpi dans leurs aventures du mercredi après-midi, embarquant dans un vaisseau spatial, emprunté à la série culte de cette époque « Cosmos 1999 », dont raffolaient les deux auteurs de ces histoires fictives, il devint une entité à part entière, des histoires d’aventures et d’espionnages furent créés, dans le but de le faire devenir autre chose qu’un simple faire valoir, que l’auteur racontait à son frère, le soir, avant de s’endormir ! C’est alors qu’il décida de lui créer une première aventure écrite, nous sommes au début des années 80. Le premier synopsis est élaboré, de manière confuse, où les gags s’accumulaient les uns après les autres, prémices de ce qui allait devenir le premier ouvrage « Profession, Apprenti Espion ». Seuls 10% de ce premier jet furent conservés, pour l’élaboration définitive de ce roman. L’histoire est seulement narrée sur quelques pages, tapées à la machine, et l’auteur passa rapidement à l’aventure suivante, en 1984, dont le premier nom fut « Bill, Bataille Sous-Marine », publiée aux Éditions Sydney Laurent en avril 2020, sous le nom de « Projet DX ». C’est cependant le seul manuscrit qui dispose de l’histoire complète, largement reprise dans la version définitive, achevée en 2019, à quelques différences près, concernant la distribution des rôles, qui change drastiquement. Quelques années plus tard, en 1989, l’auteur envisage de s’attaquer à la troisième aventure, dans laquelle il décide que son personnage doit croiser le fer avec un héros de papier, devenu célèbre à l’écran, l’incontournable James Bond, créé par Ian Flemming, et dont J.P. Serpi raffole. Un synopsis sur deux feuilles est élaboré, puis le développement de l’histoire débute, sur treize pages dactylographiées. Malheureusement, l’engouement pour le personnage s’étiola avec le temps, et la troisième aventure sera stoppée, faute d’inspiration. Au début des années 2000, Bill refait surface, sous l’impulsion de son créateur, décidé à reprendre la plume, et aller plus loin avec son personnage, en décidant de reprendre la troisième aventure là où elle s’était arrêtée. Progrès technologique oblige, le troisième manuscrit sera informatisé, et l’auteur reprend l’histoire depuis le début, en modifiant le premier chapitre de façon drastique, dans lequel le directeur du complexe parle du séjour de Bill, et la façon dont il s’est débarrassé de son ennemi, dans sa première aventure. Comme rien de tout cela n’avait été créé en 1980, ceci l’oblige à réécrire totalement « Profession, Apprenti Espion » en 2001.