30 mars 2020

Publications de l’auteur Dorina IRIMIA

Publications Dorina IRIMIA

2019 Auteur de la contribution intitulée Le traducteur confronté à la traduction des actes judiciaires, partie de l’œuvre collective intitulée Aspects théoriques et pratiques de la traduction juridique, paru aux éditions Classiques Garnier dans la collection Translatio, la série Problématiques de traduction.

2019 – Article La traduction des actes judiciaires, Revue Langues, cultures et sociétés, Maroc.

2018 – Article Être expert interprète en salle d’audience, Revue Experts, n° 139, août 2018, p. 28-31.

2018 – Article Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur ! Comment les experts traducteurs interprètes (ETI) et les autres experts peuvent collaborer, Revue Experts, n° 137, avril 2018, p. 20-23.

2017 – Article La déontologie des experts traducteurs interprètes, une déontologie judiciaire ?, Revue Experts, n° 133, août 2017, p. 4-8.

2017 – Article La mission s’expert traducteur et interprète est-elle la petite mission du droit ? Portrait de l’expert traducteur interprète, Revue Experts, n° 131, avril 2017, p. 12-13.

2016 – Article Pour une nouvelle branche de droit ? La traduction juridique, du droit au langage, Revue Etudes de linguistique appliquée (ELA) n° 183, p. 329-341.

2016 – Article Pour une nouvelle branche de droit ? La traduction juridique, du droit au langage, Gazette du Palais-Petites affiches, 9 mai 2016, n° 92.

1997 – Article L’accès de l’arbitrage international à l’assistance judiciaire internationale, Revue de droit commercial, n° 4/1997, page 55, parue en Roumanie.

Travaux scientifiques

2002. Thèse soutenue auprès de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne (42) avec la mention très honorable.
Thème de recherche : L’arbitrage international dans les systèmes français et roumain (L’exequatur des sentences arbitrales internationales).

A la Une, Actualités

A propos de l'auteur : Dorina Irimia

Dorina Irimia est docteur en droit français et a exercé la profession d’avocat en Roumanie. Elle est actuellement formatrice et traductrice-interprète agréée par la Cour de cassation et la cour d’appel de Lyon où on la croise régulièrement. Elle s’intéresse aux traducteurs-interprètes devenus experts de justice. Prenant appui sur sa propre expérience, elle livre un regard sur leur activité, leur rôle et leur place au sein de la justice, aspects qui demeurent insuffisamment connus par les autres intervenants de la justice.