01 juin 2021

Nouvel article de presse dans le journal “La dépêche” pour notre auteur Tony Seven

Dans un essai des plus innovants, Xavier Bardey alias Tony Seven, poursuit sa réflexion sur des questions centrales qui le préoccupent depuis longtemps. Des questions déjà soulevées lors de l’écriture de son premier roman : “la deuxième maison, la première brûle et nous regardons ailleurs”, publié aux éditions Persée. Dans “Le salaire de la Terre”, convaincu que l’effondrement de notre monde est proche si l’être humain ne change pas radicalement sa manière de consommer, le Toulousain prône un changement de système monétaire et économique. Sa méthode basée sur la mesure et le contrôle de l’impact environnemental valorise les biens et les services via deux monnaies distinctes. “La monnaie “hard” est une monnaie dure qui concerne les biens ayant un impact sur l’environnement, il s’agit d’un revenu universel. Chaque citoyen recevrait une somme en hard et ne pourrait pas dépenser plus. La monnaie “soft” valorise les biens sans impact sur l’environnement”, explique cet ingénieur diplômé de l’Ecole centrale de Paris. À l’aide de nombreux exemples et de calculs conçus notamment grâce aux rapports du Giec, Tony Seven analyse les besoins réels des 8 milliards d’humains que nous serons bientôt. Objectifs du système qu’il propose : préserver les ressources vitales et rétablir les grands équilibres environnementaux. En filigrane de sa réflexion, c’est un appel à une consommation plus vertueuse, à une “frugalité heureuse”, qui transparaît. “Je donne la vision du monde d’après. Si on s’en sort, ce sera forcément par la frugalité, ce qui ne signifie pas le malheur. C’est ça ou c’est l’effondrement.” Si l’idée de Tony Seven est séduisante, ses limites sont des plus évidentes. Comme le note l’ingénieur et spécialiste de l’épuisement des ressources minérales Philippe Bihouix, auteur de la postface du livre, ce système sera sans nul doute compliqué à mettre en œuvre en raison de l’”incroyable degré de complexité” du monde dans lequel nous vivons. Par ailleurs, il ne pourrait se faire sans un accord universel, et notamment des pays émergeaient exclus de la croissance depuis des décennies. Inquiet pour l’avenir des générations à venir, Tony Seven a mis en pratique sa réflexion. Depuis janvier, il s’est exilé dans les Pyrénées pour essayer de vivre de façon plus autonome. “Je pense qu’il va y avoir un choc dans les années qui viennent. Soit il sera fatal, et c’est la fin de l’histoire, soit il sera suffisamment alertant pour qu’il y ait une prise de conscience. L’horizon des hommes politiques est de cinq ans, alors que l’horizon dont on parle est de 20 ans, cela ne les intéresse pas.”

Julie Philippe
A la Une, Actualités, Presse

A propos de l'auteur : Tony Seven

Tony Seven est ingénieur diplômé de l'École Centrale de Paris. Pilote de planeur dans sa jeunesse, il s'est orienté vers l'aéronautique. Il est également écrivain et artiste peintre. Parallèlement à sa carrière dans l’aéronautique en France et aux USA, il décide d’alerter ses contemporains sur le risque mortel qu’ils font courir à leur minuscule planète et aux générations futures en publiant en 2018 un roman d'anticipation écologique : "La Deuxième Maison la première brûle et nous regardons ailleurs" (grand prix du roman 2019 au salon du livre de Toulouse). Avec ce nouvel essai, Tony Seven propose un système monétaire révolutionnaire visant à préserver nos ressources vitales et à rétablir les grands équilibres environnementaux. Tony Seven défend la frugalité heureuse et la décroissance énergétique.