12 novembre 2019

Michel Bossu, des histoires et des polars : Chevigny-Saint-Sauveur autrement

Michel Bossu, le polar c’est fleuve noir

Michel Bossu Chevignois de surcroît est auteur de polar, les histoires, les romans policiers c’est son fleuve noir.

Une passion qui coule dans ses veines depuis son enfance, l’écriture comme une évidence.

La plume son effervescence, sa légèreté de l’être.

Cet ancien salarié d’Amora a plusieurs masques à son arc, c’est sa marque de fabrique, après 16 ans de boîte,

la moutarde lui monte au nez, ça tourne au vinaigre, à la quarantaine rugissante il sort du jeu pour un autre genre.

Que cela ne tienne, Michel Bossu reprend le volant de sa vie pour faire Taxi, une série qui fera 14 saisons sur son CV.

De la voiture à l’écriture, ce virage sera sa courbe d’échine, une nouvelle route,

l’envie de raconter des histoires de polars ne l’a jamais quitté, les mots pour le dire, le plaisir d’écrire,

coucher les lettres pour des enquêtes c’est sa quête.

En 2015 parait son premier opus « Juste pour ma fille« ,

5 autres suivront dont le dernier paru en juillet 2019 sous le titre « Sale temps pour Valmont ».

Michel Bossu est un auteur à l’imagination débordante, l’imaginaire c’est son affaire, un univers à livre ouvert. 

L’intrigue c’est sa spécialité qui a fait toutes ses preuves, 6 bouquins en 4 ans, lunettes noires pour nuits blanches,

la création dans le sommeil de la nuit qui fait couler beaucoup d’encre.

Son 7 eme Thriller « bébé »est en gestation, l’actrice principale sera Dijon en lettre capitale.

Michel Bossu sera en séance de dédicace  le samedi 9 novembre à la médiathèque de Chevigny.

  1. M (prose combat)
A la Une, Actualités, Dédicaces

A propos de l'auteur : Michel Bossu

L’auteur habite dans la banlieue Dijonnaise, à Chevigny-Saint-Sauveur pour être plus précis. Sa tasse de thé, si l’on peut dire, est le roman policier. Le premier de ses livres a été édité en Novembre 2015 « Juste pour ma Fille », roman qui n’a rien à voir avec sa famille. Ensuite, l’écriture, pour lui, est devenue une passion et 4 autres livres sont nés. « D’Yeu que pour Elle », un roman qui fait découvrir l’ile d’Yeu au travers d’une enquête policière. Pratiquant le golf, il lui était tout naturel de faire « Swing Mortel ». Son commissaire étant célibataire, une de ses fideles lectrices lui a demandé s’il ne pourrait pas avoir une relation amoureuse ; et bien ça n’a pas été une réussite pour lui mais plutôt « Une bien Étrange affaire ». Son 5e roman, « Dernier Round », est un hommage à son père et à ses oncles, trois anciens boxeurs dijonnais (Denis, Jean et René Bossu), décédés tous trois en deux ans. Suivent « Sale temps pour Valmont » ; et le nouveau venu que tous les dijonnais attendent « Un meurtre pas chouette », une enquête menée dans Dijon avec les deux policiers parisiens. Visitez le blog de l'auteur https://www.michelbossu.fr/