26 mars 2021

Magazine Photo : article de presse pour nos auteurs Jean-Jacques Morize et Serge Koster

A la Une, Actualités, Articles, Auteurs, Presse

A propos de l'auteur : Serge Koster-Jean-Jacques Morize

Serge KOSTER : Né en 1940 à Paris. Études aux lycées Lakanal, Louis-le-Grand et à la Sorbonne. Agrégation de grammaire en 1966. Enseignement des lettres classiques à Mantes, puis à Paris. Écrivain, romancier, essayiste, critique littéraire : Quinzaine littéraire, Le Monde, Lettres ouvertes puis Panorama de France Culture, La Revue des Deux Mondes. Serge Koster habite Paris. Du même auteur : Romans Le Soleil ni la mort, Denoël, 1975. Le Rêve du scribe, Denoël, 1976. Une histoire qui ne finira jamais, Flammarion, 1978. Les Langues de terre, Flammarion, 1980. L’Homme suivi, Flammarion, 1982. Une femme de si près tenue, Flammarion, 1985. La Condition du passager, Flammarion, 1987. L’Amour voyageur, Seghers, 1990. La Nuit passionnément, Patrice de Moncan, 1993. À celle qui écoute, Julliard, 1994. La Tristesse du témoin, Verticales, 1999. J’ai dû heurter un astre. Triptyque amoureux, La Musardine, 2000. Le Commerce des corps, Éditions du Rocher, 2005. Ces choses qui blessent le coeur, Melville/Léo Scheer, 2007. Récits, Nouvelles Le Voyage inachevé, Flammarion, 1983. Trou de mémoire, Critérion, 1991 (prix Wizo) - Rééd. PUF, 2003. Noël, cadeau (in Contes érotiques de Noël), La Musardine, 1998. Léautaud tel qu’en moi-même, Léo Scheer, 2010. Je ne mourrai pas tout entier, Léo scheer 2012. Mes brouilles, Léo Scheer, 2014. Montaigne, sans rendez-vous, Léo Scheer, 2015. Un été sans fin, Pierre-Guillaume de Roux, 2016. Tournier parti, Pierre-Guillaume de Roux, 2018. Soliloque S e x t u ellement vôtre, Denoël, 1977. Essais Francis Ponge, Henri Veyrier, 1983. Michel Tournier, Henri Veyrier, 1986. (2e édition, Julliard, 1995 - 3e édition, Zulma, février 2005, revue et augmentée, Grand prix de la Critique). Racine, une passion française, PUF, Perspectives critiques, 1998. (Grand prix de l’essai de la Société des gens de lettres). Sérénité du dédain (Flaubert, Proust, Léautaud). PUF, Perspectives critiques, 2000. Pluie d’or. Pour une théorie liquide du plaisir, La Musardine, 2001. Adieu grammaire ! (ouvrage couronné par l’Académie française), PUF Perspectives critiques, 2001. L’Aura de leur nom, PUF, Perspectives critiques, 2003. Le sexe et l’argent, Abécédaire, Melville/Léo Scheer, 2009. Les blondes flashantes d'Alfred Hitchcock, Léo Scheer, 2013. Traductions Catulle ou l’invective sexuelle, La Musardine, 2002. Martial ou l’épigramme obscène, La Musardine, 2004.
Jean-Jacques MORIZE : Né en 1949 à Paris. Études au lycée Marcelin Berthelot de Saint-Maur et à l’Institut Bonaparte de Paris. Faculté des Lettres à Paris. Photographe et cinéaste. Depuis 2018, Jean-Jacques Morize habite en Occitanie à proximité d'Uzès. Du même auteur : Photos Presse de charme magazine (France - Europe - U.S.A) 1980 - 1995 Photos de plateaux de cinéma, show-business, pochettes de disques, cartes postales, catalogues… Exposition : Portraits d’écrivains - Printemps du livre de Cassis 1998 Livres photos Cliché international n° 5 - Pink Star Editions 1990 Celles qui osent - Le Magasin Universel 1994 Films Jamais je ne t’oublierai - Indec Productions Clips musicaux. Films érotiques et pornographiques - Plus de140 réalisations (sous pseudonyme) 1996 - 2008