Zéro Positif – stratégie de survie

(1 avis client)

7.99 19.90 

Zéro positif : le courage d’une femme, un défi au nom de la vie

 

Zéro positif, de Cristina Marginean Cociș, est un roman qui parle aux femmes, surtout à celles qui ont vécu la maternité, mais pas seulement. C’est un roman qui parle aux hommes qui souhaitent s’intéresser au mystère de cette expérience, mais aussi à tous ceux qui veulent approfondir un des chapitres plus sombres de l’histoire roumaine du XXème siècle, encore trop peu connue.
C’est un livre qui parle de foi, de foi sincère, née en clandestinité pendant la dictature athée en Roumanie, renforcée par la maladie et par un parcours intérieur, dans lequel père terrestre et père céleste sont toujours là, ils n’abandonnent jamais la protagoniste, tout comme elle ne les abandonne pas non plus.
C’est un message de foi qui parle aussi aux non-croyants, car son authenticité touche le cœur en même temps qu’elle parle de la force des souvenirs, du courage d’une femme et de celui d’un père, quant à savoir comment entretenir la positivité alors que l’on traverse des expériences très dures de la vie, les « moments zéro » d’où jaillissent de nouvelles énergies. Parce que le zéro est positif.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Le silence de la chambre laissait la place à beaucoup de questions qui percutaient avec force mon esprit, qui était lui-même en quête de réponses urgentes et simples.

Quel triste et impuissant témoignage de la Vie. Quelle illusion que mon existence face à l’imminence de la mort ; cependant, malgré la gravité de la situation, je continuai, persévérant à me poser des questions sans réponse : « Est-ce cela que nous sommes ? Des êtres faits de joies et de désespoir ? Des êtres minuscules créés pour une seconde ? Est-ce cela que nous sommes ?… Petites horloges équipées d’une âme, d’où s’écoule le temps ? Est-ce cela que nous sommes, très fines lignes entre deux mondes — la vie et la mort — parallèles mais si proches d’entrer à n’importe quel moment, en collision ? C’est bien possible… Même si nous sommes les seuls à oser nous poser des questions, même quand nous nous sentons écrasés, tandis qu’à l’intérieur, il n’y a que le cœur. Notre existence, admirable et douloureuse, oscille entre questions et états d’âme, entre hypothèses improbables et ambitions infimes d’être « supérieurs » ? Ah, tellement ridicule ! Supérieurs à qui ? Sommes-nous capables d’être supérieurs à notre orgueil ? Sommes-nous capables de rêver avec une âme pure ? Sommes-nous capables de nous laisser consumer jusqu’au dernier souffle, par amour ?

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

1 avis pour Zéro Positif – stratégie de survie

  1. ABBADI

    Un livre très touchant,je le recommande surtout au femme .

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Cristina Marginean Cocis

Cristina Marginean-Cocis est née à Timișoara, en Roumanie, en 1976. Après avoir étudié durant cinq années à l’École normale « Eftimie Murgu », puis, par la suite, à l’université d’Udine, en Italie, elle devient professeur d’histoire et d’anglais dans un lycée de Timișoara. En 2001, elle se marie et suit son époux, prêtre roumain, à Udine. Ensemble, ils élaborent les bases de la première communauté greco-catholique roumaine, dans la région de Friuli. En 2007, grâce à l’entrée de la Roumanie dans l’Union européenne, elle a le droit d’enseigner, en tant que maîtresse d’école, dans les écoles d’État italiennes. En 2009, alors que Cristina, enceinte de son second enfant, aurait dû soutenir sa thèse de doctorat, on lui diagnostique une leucémie, ce qui met un terme à la réalisation de ce projet. Tout s’écroule, tout semble perdu et son espérance de vie se réduit à trois jours. Malgré les plus sombres prévisions, le fils qu’elle attend naît en bonne santé, après 55 jours d’isolement et de chimiothérapie. Après huit mois d’hospitalisation et deux années d’isolement, elle décide de raconter son histoire dans le roman Zero positivo qu’elle publie, en Italie, en octobre 2016.