Voyage au bout du Nil

7.99 17.90 

Au cours d’un voyage en Égypte, Loïk, médecin homéopathe, rencontre Jean-Noël, éclairagiste, et Marie-Laure, physicienne. Ils visitent ensemble le temple d’Amon à Louxor et s’instruisent de l’immense savoir des sages antiques. Entre autres enseignements, ils découvrent à la suite d’éminents égyptologues, tel Schwaller de Lubicz, que l’architecture du temple prolonge vers une autre réalité inscrite de façon très subtile dans tout et partie du temple. Qu’en est-il au juste ? Est-ce la même autre réalité dont parle la physique quantique ? Est-ce le monde deuxième d’où procède l’homéopathie ? Autre chose ? Ce livre relate le cheminement de Loïk et ses amis sur l’admirable voie d’initiation au monde deuxième laissée par les anciens. Et, chemin faisant, la découverte de l’extraordinaire proximité entre science pharaonique, science quantique et science homéopathique.

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Reposé et gluant de chaleur, Loïk ouvre les yeux. Déjà, le jour perce violemment à travers les rideaux de sa chambre. Il se lève en s’étirant et passe dans la salle de bains. Il est encore sous la douche quand le téléphone sonne. C’est Jean-Noël :

— Salam Aléikoum, mon frère, avez-vous bien dormi ?

— Aléikoum Salam aussi, j’ai dormi comme un bédouin pendant le ramadan, je me réveille à peine, j’ai l’impression qu’il fait très chaud dehors.

— Oui, ce n’est pas la canicule mais il fait plus chaud qu’hier. On va s’habituer, vous verrez, surtout en short et en bras de chemise comme je me suis mis ce matin. Quel est votre programme aujourd’hui, si je puis me permettre ?

— Je vais commencer par un bon petit déjeuner et ensuite je vais me balader du côté de l’allée aux sphinx jusqu’aux abords du temple d’Amon, histoire de m’imprégner du lieu. Après le repas et la sieste, je commencerai ma visite du temple. D’ailleurs ce sera en gros cela mon emploi du temps pendant mon séjour mais rien n’est figé et si vous avez d’autres propositions, je suis preneur.

— Je n’ai aucune obligation moi non plus, aucun rendez-vous, je suis libre sauf ce matin où je suis dans le temple d’Amon pour relever la luminosité, les ombres portées, les contrastes et tout ce qui concerne l’éclairage naturel du lieu. J’ai l’habitude et j’ai apporté les instruments nécessaires, cela ne me prendra pas trop de temps.

— Très bien, on pourra se voir dans l’après-midi et bavarder dans les coins d’ombre du temple d’Amon, répond Loïk, content de retrouver si vite son compagnon de route.

— OK, on se donne rendez-vous devant l’allée aux béliers vers 15 heures, confirme Jean-Noël.

Loïk se sent tout guilleret, il veut repérer tout de suite le trajet et, le temps de se raser, de s’habiller, de prendre un petit déjeuner, le voilà en chemin. Dehors, en effet, le soleil cogne fort. À l’abri sous une large casquette, l’heureux vacancier marche, écoute et regarde. Des enfants se regroupent autour de lui, réclament quelques sous, s’éloignent et reviennent, les voitures serrées, roulent, klaxonnent et passent aux feux rouges sans s’arrêter, des agents sifflent, crient ou houspillent des passants imprudents, le vacarme et l’agitation sont partout sauf chez quelques marchants ventrus assis par groupe à l’entrée des magasins. Cette course haletante est une marque de vie et d’espoir, ce peuple a du courage et de l’endurance, il faut le soutenir et l’aider, il me faudra m’en souvenir à mon retour, pense Loïk. Il demeure songeur et avance maintenant lentement, le corps lourd, l’âme en peine. Brusquement, des souvenirs de son enfance lui reviennent en tête, il se remémore les manques et les carences, les années noires dans cette famille nombreuse et miséreuse, l’oppression parentale, la terreur continuelle au ventre, les coups et violences mais aussi, plus tard sa peur devenue vigilance et sa paralysie muée en poste de garde, surtout, surtout, sa détermination à toujours être prêt, à comprendre avant de s’exposer, à écouter pour s’éclairer, à ouvrir l’esprit même si le cœur reste fermé et la vie amère. Un combat qu’il devine là, devant lui, chez ces êtres préoccupés et anxieux qui vont et viennent sans cesse. Il lève la tête en soupirant et aperçoit les murs des monuments là-bas et plus près l’allée des sphinx, le Dromos, qui allait autrefois du temple de Karnak au temple d’Amon, sur 3 kilomètres de long.

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Voyage au bout du Nil”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Dr Moulay Kaici

Moulay KAICI, après son doctorat à Bordeaux, exerce plusieurs années en Afrique. De retour en France, il se spécialise en homéopathie. Ses premiers succès thérapeutiques le poussent à faire des recherches sur le contenu caché de cette science. Il fera alors des découvertes capitales et livrera nombres des secrets de l’homéopathie dont il a déjà rendu compte dans plusieurs livres (Voir la Maladie, Le Temps anniversaire, Les Lieux de la Maladie, Le Monde deuxième de l’homéopathie, Homéopathie et Physique Quantique, L’Homéopathie éclairée, Le Livre des Haltes homéopathiques). Voir aussi le site de l’auteur : taper “génie des remèdes“.