Vers Karbala, la Veille…

4.99 9.90 

La nuit précédant leur entrée dans Karbala où elles se rendent en pèlerinage, cinq femmes musulmanes évoquent la lapidation de l’une d’entre elles pour adultère.
Depuis leur départ, elles avaient été brinquebalées des jours et des nuits. Chaque jour, et chaque nuit, avaient semblé une année. Aziz Aghâ était fourbue et endolorie, mais elle se disait : « C’est très bien ainsi, car je souffre pour un pèlerinage, nous souffrons pour la lapidée ». Quand la caravane s’arrêta, il commençait à se faire tard… et les portes de Karbala étaient fermées.
Tragique synchronisme : la pièce devant être créée au Festival d’Avignon 1991, Michel Béatrix l’a écrite durant l’opération Tempête du Désert de la guerre éclair du Golfe (janvier-février).

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Naneh Hassan

Appel, bouche cousue.

Appel, paupières closes.

Appel, poitrine creuse et béante blessure.

Entends, source tarie ! Entends ! Entends ma voix !

Antre de mes lumières !

de mes ténèbres, source ! entends-moi !

Entends-moi !

À l’heure et au moment, gronde, gronde sous moi !

Et bouillonne ! Fermente !

Remonte à mes entrailles ! Frappe contre mon ventre !

Frappe !

Frappe à ma voix ! Déchire-moi la gorge !

Enfle-toi ! Gonfle-moi ! Frappe encore !

Et jaillis !

(…)

Zarrine-Kolâh

Cité !

pleine et entière avec nous déposée !

aux pieds de ta muraille

aux remparts matriciants de secrets et d’enfermement

nous voici devant toi

Secrète aujourd’hui dénoncée !

(…)

Marchez ! matriciées de souffle et de poussière !

L’aube monte sa relève et son fracas de jour :

entrons !

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vers Karbala, la Veille…”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Michel Beatrix

De son propre aveu, Michel Béatrix est « entré en théâtre comme d’autres entrent en religion ». Sans avoir jamais vraiment su à quoi, il s’est toujours senti appelé : c’est le propre des vocations. Carrière atypique que celle de ce comédien, metteur en scène et auteur qui a toujours suivi et exprimé ses choix artistiques moins dans l’esprit d’un plan de carrière que dans celui d’un véritable apprentissage d’artisan. Pour lui, le théâtre est la célébration de l'homme et la liturgie de sa parole. Homme de théâtre, Michel Béatrix est un homme d’encre lorsqu’il l’écrit, et devient, lorsqu’il en sonde le verbe, un homme de lumière.