Vae Victis

9.99 19.90 

Michel Chevalier, un travailleur frontalier mulhousien, perd son emploi à Bâle. Une banque suisse finit par l’embaucher après une longue période de chômage qui le marque psychologiquement. Suite à la demande d’un collègue qui travailla pour un établissement financier louche des Caraïbes, il participe à des transactions illégales. Toutefois, insatisfait des gains, il imagine un attentat ayant pour but la déstabilisation des places boursières internationales afin d’en tirer d’énormes bénéfices. Un ex-agent secret développe le processus complexe qui doit mettre en échec les mesures de sécurité en vigueur au cours d’une cérémonie rassemblant des responsables politiques. La pègre se charge des opérations en bourse. Avec les événements dramatiques qui suivent, Michel Chevalier réalise que la perfidie et la criminalité dépassent le cercle des instigateurs de cette affaire

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Le GPS PPS dirige la voilure tournante juste au-dessus des personnalités politiques. Son microprocesseur exécute un ordre ultime qui déclenche la charge explosive contenue dans sa carlingue. La maquette s’éparpille en une multitude de morceaux, tandis que les centaines de fléchettes d’acier qui tapissent son ventre se retrouvent projetées vers le bas en décrivant un cône dont le rayon au sol dépasse cinq mètres.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vae Victis”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Hinre Vauxain

L’auteur, ingénieur informaticien, a travaillé en France et en Suisse. Au cours de sa carrière, il connut des périodes de chômage. Très jeune, il s’est intéressé à l’histoire militaire. Par la suite, il s’est également tourné vers les domaines de la politique, de la haute finance et des services secrets. De cette étude, il conclut que les pays ne correspondent pas toujours aux descriptions flatteuses véhiculées par une certaine élite à laquelle le citoyen n’oppose que sa crédulité ou accorde sa complicité. Cette expérience professionnelle et ce bilan plein d’amertume l’incitèrent à écrire son premier roman qui fait référence à son propre vécu ainsi qu’à des événements réels et des personnes physiques ou morales ayant existé.