Une douce poésie

4.99 10.90 

Ce recueil transmet différents poèmes, aussi bien en lien avec la magie de l’amour que de l’inspiration du trajet de l’âme, d’un colibri ou d’un écureuil. Il met en évidence une Terre de lumière. Il y a même un conte en poésie, dans Nuance d’amour, qui ouvre le recueil, un honneur à nos mains et les Illuminées viennent en fin de recueil pour donner un sens à la beauté de l’éveil qui nous fait continuer notre balade vers l’agilité de la danseuse clôturant ce petit livre.

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Les mains 

Qui soignent chaque jour les patients très malades,
Accueillent sans compter le chant des accolades,
Peaufinent le toucher d’un puissant réconfort ?
Ce sont les mains du cœur qui donnent ce confort.

Rose parfumée

 Quand le divin soleil éclate de splendeur,
La rose se consacre à donner sa beauté,
Au maître de ces lieux du jardin du côté,
Et déverse alentour sa vivante candeur.

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

Date de Parution

08/06/22

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une douce poésie”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Patricia Gisèle

Née en 1965, l’auteure est mariée depuis 25 ans et mère de deux enfants : une fille née en 1998 et un fils en 2006. Elle travaille actuellement à la maternité de Lausanne en post-partum comme infirmière et praticienne formatrice à 70%. Elle a un diplôme de radiesthésie, de réflexologie, de santé par le toucher, de maître en Reiki traditionnel, de Shamballa et de communication consciente et connectée, un CAS en hypnose. Ayant toujours suivi des formations depuis l’âge de 22 ans dans le domaine spirituel, elle a traité 400 dossiers d’analyse de l’aura en travaillant comme médium script. Elle propose des ateliers de développement personnel, de consultations de médiumnité et de massages thérapeutiques. Patricia Gisèle a remporté le 3ème prix en poésie néo-classique section Suisse dans la Société de poésie en 2000 et la médaille de bronze de poésie à Gembloux, en 2001.