Une berbère chez les Barbares – La véritable histoire de Shéhérazade

9.99 19.90 

Shéhérazade a perdu sa mère le jour de sa naissance dans un village du Haut Atlas marocain.
Très choyée par un père enseignant, elle a voulu à quinze ans à peine, découvrir Paris en se rendant seule chez une parente qui était censée l’accueillir.
A peine arrivée, elle fût vendue, kidnappée et séquestrée en Normandie dans une maison isolée. Elle subira des atrocités par son geôlier jusqu’à ce que des hommes viennent la libérer.
N’ayant pas la force ni le courage de revoir son père, elle s’installa à Paris, jusqu’à la rencontre inespérée d’une bienfaitrice.
Sa situation s’aggrava avec la naissance d’un enfant.
Récit passionnant et émouvant devant la détresse et l’innocence d’une jeune fille. De nombreux rebondissements lui permirent de réussir, plusieurs années après, à retourner dans son village natal.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Ce n’est qu’au bout du quinzième jour qu’Aziz revient chez lui, accompagné de ses nouveaux amis qui l’ont sauvé. La nouvelle se propage rapidement et les premiers à être rassurés par ce dénouement sont les petits écoliers. Avec leurs vélos, de maison en maison, ils diffusent l’information. Le téléphone arabe fonctionne à merveille, Aziz est revenu ! Mais on n’en sait pas plus.

Aziz va s’excuser auprès de ses parents et beaux-parents. Il est allé faire retraite dans le désert pour parler avec Aziza et lui dire au revoir. Il avait besoin de s’isoler et n’a pas pensé qu’il mettait sa vie en danger. Grâce soit rendue à ces braves hommes qui l’ont retrouvé au pied d’un palmier, l’ont réalimenté et finalement sauvé. Maintenant il doit s’occuper de sa petite fille hébergée par sa grand-mère et soignée par Zeno.

Shéhérazade, toujours aussi calme, tête son biberon et dort régulièrement. Aziz va la voir, se penche sur son berceau et cherche quelques traits de ressemblance avec Aziza. Il ne veut pas la prendre dans ses bras, ça lui est trop difficile pour l’instant. Il passera cependant de longues heures assis à côté d’elle, à la regarder dormir ou gigoter. Combien de temps va-t-il lui falloir avant de pouvoir lui parler de sa mère ? Il ne veut parler d’elle qu’avec Shéhérazade et personne d’autre. Il voudrait tellement qu’elle puisse lui rappeler son épouse.

Les parents d’Aziza se sont retranchés dans leur grande maison. Sans vouloir le dire clairement, ils rendent Aziz et Shéhérazade responsables de la mort de leur fille unique. C’est très injuste, mais c’est ainsi. Ils vont, au fil des années, s’éloigner et ne plus les voir qu’à de rares occasions.

Les bédouins, largement récompensés de l’aide apportée à Aziz, repartent en promettant, lors de leur prochain voyage, dans un an environ, de s’arrêter pour venir saluer tous ceux qui les ont reçus. Ils en profiteront pour faire des échanges commerciaux. Il s’agit davantage de troc de marchandises plutôt que de ventes ou d’achats. L’argent n’a pour eux que très peu de signification. Ils sont partis comme ils sont venus, avec la plus grande discrétion, leur colonne de voyageurs s’est évanouie dans le désert. Aziz les a accompagnés jusqu’à la sortie du village et leur a adressé mille remerciements. Il n’a pas hésité à leur donner de fraternelles accolades. En voyant la jeune mère, d’abondantes larmes sont apparues sur son visage. Il a jeté un regard sur le nourrisson et a embrassé ses petits pieds. Il a été submergé par une immense vague de douleur, lui qui n’a pas encore embrassé Shéhérazade. Il retourne chez lui et se précipite vers le berceau. Le bébé dort, cela n’a pas d’importance. Il se doit de l’embrasser elle aussi, de la part de sa maman qui n’a malheureusement pas eu la joie de le faire. Il couvre son enfant de baisers toute la journée.

Kechou arrive et constate ce débordement d’amour. Enfin ! Elle va taquiner son fils et lui dire d’arrêter car, à cette allure, il va finir par manger sa petite fille. Aziz éclate de rire !

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une berbère chez les Barbares – La véritable histoire de Shéhérazade”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Flavie Servant

Dans son troisième livre, Flavie Servant nous explique ce qui a motivé toutes les fugues qu’elle a faites depuis son plus jeune âge. Elle décrira ses mal-êtres, ses maltraitances physiques, psychologiques lorsqu’elle était enfant et adolescente. Elle subira plus tard des maltraitances affectives. Ce qu’elle écrit n’est pas non plus dénué d’une pointe d’humour... Elle nous racontera qu’à chaque fois une fenêtre s’est ouverte tout au long de son parcours. Elle a rencontré des gens bienveillants qui ont été un formidable modèle d’éducation pour cette enfant née dans une famille assez toxique. Depuis, Flavie a trouvé un moyen de faire sa résilience en devinant et en acceptant les souffrances de ses parents et tout ce qui a motivé leurs comportements. Malgré toutes ces tempêtes, Flavie Servant reste une femme joyeuse, équilibrée, la main toujours tendue vers ceux qui traversent à leur tour quelques difficultés.