Une armée de motards

7.99 16.90 

Rien ne va plus en France, depuis l’entrée de la Russie dans l’Union européenne et la montée au pouvoir du nouveau président franco-russe. Les réformes pleuvent : permis moto sous contrôle de l’armée, journée d’inactivité obligatoire, réforme des canapés domestiques…
A Yssingeaux, petite ville tranquille sur le Plateau du Lignon, c’en est trop pour le moniteur moto, Romain Desréaux, décidé à entrer en résistance après avoir passé la nuit en cellule de dégrisement d’activité. Aidé de son ami, Jonathan Vallard, il fonde la Confrérie de la Clé à Molette, société secrète destinée à sauver le savoir technique mis en danger par le gouvernement.
Un bras de fer commence, alors, entre la Confrérie et le gouvernement, qui envoie sur place un inspecteur politique chargé d’endiguer la résistance…
Course-poursuite, féminisme motard, pièges odieux, supplice du livre, tentatives d’assassinat, moto biodégradable, escadron de la mort, escarmouche aux petits pois, la Confrérie s’attaque à forte partie en cet instant de guerre imminente contre la Chine.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Les choses allaient décidément de mal en pis. Voilà que le gouvernement s’était mis en tête d’organiser une journée mensuelle d’inactivité obligatoire afin de répondre à la vague de suicides, de morts par épuisement et d’accidents graves qui sévissait dans l’armée depuis la mise en place du nouveau permis moto. Afin de cacher la véritable raison de l’instauration d’une telle journée, on l’avait dédiée à Oblomov, ce héros de la littérature russe, dont le grand malheur était de n’avoir jamais réussi à se lever de son canapé et d’enfiler autre chose que sa robe de chambre.

Pour ce faire, on avait décrété deux fois 60 minutes de repos sur canapé et l’interdiction absolue d’entamer une activité d’ordre physique ou intellectuelle dépassant 15 minutes pendant 24 heures.

*****

La colère que suscita cette action chez les féministes bon teint entraîna un flot de protestation dans les milieux éponymes. L’Association de Défense des Hommes qui montent Derrière provoqua en duel au speedway l’Association des Femmes qui montent Derrière. Trois semaines plus tard, à La Réole, les deux associations s’affrontaient. La police, craignant des débordements avait encerclé la piste par un mur de CRS. Plusieurs milliers de spectateurs engagés, d’un bord ou de l’autre, vinrent assister au spectacle. Les tenants de la cause traditionnelle tenaient des sous-vêtements en guise de drapeaux, les tenants du féminisme masculiniste tenaient des roues d’enduro pour cogner sur leurs voisins. Cela tourna rapidement à la bagarre et on vit voler soutiens-gorges, culottes, slips et roues de moto dans un concert de vociférations épouvantables.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une armée de motards”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Amandine Coutrot

Revenue des pays de l’Est, Amandine Coutrot trouve refuge dans la région de son enfance, au cœur du Massif Central. Elle décide, en ces lieux isolés, de passer le permis voiture et d'enchaîner, l'été d'après, sur le permis moto.
Peu avant la présentation à l'épreuve du plateau, elle fit un rêve dans lequel les règles du permis moto avaient drastiquement changé et où la France était sous contrôle d’un gouvernement russe sur le point d’entrer en guerre contre la Chine. Ce rêve était à la fois synthèse et condensé de sa vie et de ses aspirations. Écriture d'un article géopolitique sur l'espace post-soviétique, liens et voyages avec les pays russophones, envie toujours plus forte de revenir dans la région de son enfance, découverte du monde de la moto, appréhension incontestable pour l'épreuve du permis... tout cela forma la trame d’un roman.