TENEBRUM – Le retour de John V.

7.99 18.90 

 

Des vampires rôdent dans les rues de Paris semant l’inquiétude de la population en pleine Révolution française de 1789. Que revient faire le capitaine John Vastier après dix années d’absence dans la capitale ? La police, les soldats, les révolutionnaires et le roi Louis XVI vont-ils démasquer les créatures de la nuit avant qu’il ne soit trop tard ?
Vous découvrirez ces réponses dans Tenebrum où l’Histoire se mêle à la fiction et le suspense est au rendez-vous.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

 

EXTRAIT DU LIVRE

À Versailles, le roi et son conseiller discutaient.

— Vous plaisantez ? fit le roi.

— Non Majesté, tout cela est troublant mais nous sommes maudits ! Les disparitions ne cessent pas, les rumeurs se fondent de plus en plus !

— Quelles rumeurs ? De la sorcellerie ?

— Pire ! Des vampires !

— Ha ha ! Vous vous moquez de moi, Dressaul !

— Mais… tous ces cadavres dépecés…ils…ils avaient des marques sur le cou et un de vos soldats a été attaqué.

— Ecoutez bien, coupa un homme grisonnant et légèrement dégarni, avec un chapeau haut de forme et une longue veste noire, mes hommes et moi-même traquons le malade mental qui dépèce toutes ses victimes. Nous accumulons des preuves et il est hors de question de parler de quelconque créature, cela est grotesque !

— Tiens ! Monsieur Fenkler ! s’écria le roi.

— En tant que chef de la police, reprit Fenkler, je vous assure, Majesté que notre chère ville de Paris retrouvera son calme en ce qui concerne toutes ces folles rumeurs.

— Ces RIDICULES rumeurs ! surenchérit le souverain.

— Par contre, dit l’officier, j’ai la plus grande méfiance contre certains propos recueillis dans les cafés, on entend le mot « révolte », pour ne pas parler de « révolution », les jeunes citoyens idéalisent l’idée d’une république.

— Ah oui, vous m’en aviez parlé, une bande de jeunes rêveurs, que craignons-nous ?

— Majesté, ajouta le conseiller, les gens crient famine et ces idées sont amplifiées par leur colère concernant la situation !

Le policier reprit la parole :

— Mais vous êtes le roi, je pense qu’il faut sévir !

— Quelle est votre idée, Fenkler ?

— Hé bien il faut les arrêter. Je noterai leurs noms et il suffira de se débarrasser de ces éléments perturbateurs.

— Soit ! fit le monarque, vous avez carte blanche !

La reine entra, entourée de deux courtisanes.

— À l’aide ! criait-elle, c’est monstrueux !

— Qu’y a-t-il ? Bon, Dressaul, laissez-nous !

— Bien, votre Altesse, répondit celui-ci, inquiet, avant de se retirer.

— Un cadavre ! L’une de mes courtisanes a été vidée de son sang ! Elle gît aux abords du petit Trianon.

Le souverain se tourna vers le chef des forces de l’ordre :

— Se pourrait-il que cet assassin soit au château ?

— Je vais de ce pas renforcer votre surveillance, des policiers viendront épauler vos gardes.

La reine s’évanouit. Deux gardes la ramassèrent. L’une des deux courtisanes arborait un petit sourire en coin, caché par un éventail. Sur l’une de ses dents aiguisées restaient des traces de sang, mais personne ne remarqua rien.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “TENEBRUM – Le retour de John V.”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : C.Blacksword

Enfant rêveuse, imaginative, C.Blacksword a commencé à écrire dès l’âge de six ans. Non satisfaite de la tournure que prenaient certaines histoires, elle a commencé à créer ses propres fins et par la suite ses propres récits. L’écriture était un de ses loisirs principaux durant l’enfance et l’adolescence. La vie d’adulte, avec ses contraintes et obligations, lui laissa peu de temps pour continuer à écrire et il pouvait s’écouler plusieurs mois avant qu’elle ne revienne vers ses histoires. Tenebrum est sa première publication après plus de dix années de travail et trois tomes prévus. Elle souhaite surtout divertir ses lecteurs et les déconnecter de leur routine en les emmenant dans son univers.