Silence intime

(5 avis client)

6.99 15.90 

Léna livre le témoignage bouleversant de sa vie brisée à l’âge de neuf ans, dont elle tait les faits pour ne pas détruire sa famille. Son lourd secret fait d’elle une enfant triste, une adolescente empêchée et une femme fracturée, dédoublée lui laissant deux vies dissonantes. « Je suis deux, dit-elle, la femme corsetée dans le moule de sa naissance et l’autre qui s’est échappée du carcan et mue dans une vie inavouable ». C’est à la faveur de l’ablation d’un poumon en janvier 2018 qu’elle entame cette plongée dans l’arrière-pays de sa mémoire et remonte le fil de son parcours chaotique et destructeur, espérant trouver dans la force des mots les ressorts du pardon à elle-même. Léna explore sa révolte intérieure, les raisons de sa soumission aux parents, surtout aux hommes, se laissant entraîner dans des dérives sexuelles inattendues. Elle cherche désespérément l’amour véritable, prise au piège de sa propre séduction. Avec lucidité, l’auteure retrace les étapes qui l’ont menée à cette faillite et explore les voies d’un possible apaisement.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

« Ce silence m’anéantit. Il a fait de moi une femme divisée, fracturée, qui vacille à petits feux et qui, dans la force du taire, s’est dédoublée. Je suis deux. Léna, la femme corsetée dans le moule de sa naissance. L’autre femme, Luna, qui s’est échappée du carcan et mue dans une vie inavouable où elle a tenté d’être une autre mais s’est perdue tout autant. »

 

« J’ai neuf ans. Un samedi en pleine nuit, je suis réveillée par un cauchemar. Un serpent vénéneux m’inflige une morsure d’une douleur indicible. L’attaque est si violente que je me demande si je vais y survivre… mon corps tremble comme une feuille fragile sous le souffle haletant du vent, je ne peux prononcer aucune parole, aucun cri, tout s’étouffe en moi. Surtout ne pas bouger, fermer les yeux et attendre que l’assaut cesse. »

 

« Dans toutes larmes s’attarde un espoir… », écrit Simone de Beauvoir. Je me suis cramponnée à l’espoir. Je me remémorais les lettres d’amour au ton passionné et plein d’emphase. En plus de mon amour d’adolescence, on m’avait volé ma mémoire par la destruction de mon journal intime ».

 

« Denys m’a prise dans ses filets. Notre relation s’est scellée sous sa domination, un état naturel pour moi. Je me suis laissé virevolter dans le tourbillon des déviances de cet homme qui m’a piégée par sa beauté, avec le secret espoir qu’il soit l’homme providentiel. »

 

« J’ai dû m’adonner au libertinage. J’avais connu Jean-Mi dans un lieu libertin, pourquoi m’étonner qu’il le soit lui-même ? Il m’a fait entrer dans le libertinage par amour ».

 

« Une relation forte s’est installée avec Alex. Sans nous voiler la face : mariés chacun de notre côté, nous acceptions pleinement nos destins divisés, cette frontière entre nous. »

 

« Alex est mon miroir inversé : l’amour véritable, l’autre moitié de moi, l’amour éternel et celui qui a toujours existé. Il est l’âme sœur recherchée depuis la nuit des temps.»

 

« En réalité, je recherchais une reconnaissance du statut de victime que je n’avais pas obtenue à cause de mon silence. Si j’avais encore du mal à mettre des mots sur ma honte, contrainte au déni, je pensais qu’un thérapeute pouvait m’aider sur la voie de l’acceptation ».

 

« Le jeu de la séduction est un jeu addictif qu’il faudrait soigner au même titre que la dépendance à l’alcool, à la coke ou aux jeux de hasard. En multipliant les rencontres, j’ai surtout perdu l’illusion de pouvoir exister à travers le regard des autres. Qui dit que les partenaires de Luna auraient aimé Léna ? »

 

« Après tant de désillusions, le moment n’était-il pas venu d’être enfin actrice de mon destin ? »

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

5 avis pour Silence intime

  1. Alain

    je salue le courage de cette jeune femme qui a réussi à se libérer de ces souvenirs mais après combien d’années de lutte et de combat!!!
    Je vous le recommande

  2. Anna00 (client confirmé)

    Bouleversée par son histoire… je n’ai pas de mots… à lire pour comprendre l’immense solitude et de vengeance que l’on peut ressentir quand on vit dans l’horreur de l’inceste.
    A lire .

  3. sabrina10204

    Beaucoup de courage pour délivrer des vérités trop souvent cachées .
    Bravo

  4. Amandine (client confirmé)

    Quand on lit ce livre, on ne peut imaginer le courage que cette femme .
    J’ai été touchée par la lecture de ce livre.
    Je l’ai lu en 2 jours car j’avais besoin de savoir la fin de son histoire.
    Bravo à elle pour le courage qu’elle a eu de coucher sur papier ses souvenirs douloureux de son enfance puis ceux de sa trajectoire érotique un semblant de vie ou plus exactement une vengeance personnelle .
    A recommander aux adultes

  5. Chris23 (client confirmé)

    C’est un livre que je recommande. L’histoire est bien.
    Tellement de réalité dans ce livre.
    J’ai vraiment adoré

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Léna Makki

Léna Makki est le pseudonyme d’écriture de l’auteure qui n’a pas souhaité se dévoiler au grand jour. Elle est née et a vécu en Côte d’Ivoire dans une famille franco-libanaise musulmane installée en Afrique depuis plusieurs générations. Agée de quarante-neuf ans, elle est mariée, mère de deux enfants et travaille au sein de l’entreprise industrielle familiale. Elle réside actuellement entre Paris et Bruxelles.