Sauter la mer

7.99 16.90 

Les 16 nouvelles du recueil Sauter la Mer résonnent en chroniques de notre temps. Les sentiments les plus profonds et secrets se mêlent dans un monde toujours le même et toujours autre. Passion, liberté, violence, amour, silence et mort. Les nouvelles se suivent, telles un patchwork de couleurs humaines sur un ton fantaisiste, drôle, parfois poétique pour participer au grand récit collectif. Des personnages atypiques et attachants vivent leur vie ; un Noël tropical, une saison bleue, l’abstraction mathématique, Paris. Tout devient possible au fil des nouvelles. D’une ballade au Panthéon, sur la Croisette ou à New York, on se croise et on vit ensemble ; le temps d’une nouvelle. Pour tous finir sous un carré en dentelle.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

« En une nuit d’avion, je suis passée de l’enfant à l’adulte. Un 747. Je m’envolais de l’île où j’étais née pour « faire mes études » à 10 000 kilomètres des fleurs de jacarandas et de mes Noëls tropicaux. C’est à dire sauter la mer. ».

********

« Le chorégraphe est là. La répétition peut commencer. Nous sommes conscients du lien entre l’effort et le plaisir. Conscients de la distance entre chaque partie de notre corps. Conscients du bruit entre chair et os. Nous touchons à l’éclat de chacune de nos mains. S’appuyer sur l’air pour avancer. Façonnés pourtant, par une gravité hésitante… Conscients de l’endroit où nous détenons des tensions inutiles. Conscients de l’endroit où nous pouvons puiser une respiration. Nous nous laissons seulement aller pour apporter la vie et le mouvement efficace. A l’endroit où nous nous laissons aller. ».

********

« Elle romançait Paris au-delà de toute mesure, mettait bien trop de romantisme dans cette ville. Comme en toute chose d’ailleurs. Pour elle, Paris et New-York étaient aussi les métaphores du déclin de la culture contemporaine. Ces capitales reflétaient la difficulté d’être dans un monde désensibilisé par la violence, les drogues, la musique tapageuse, la télévision, les ordures. Le tohu-bohu de la foule et des voitures. Elle adorait Paris. Paris était sa ville et le resterait à jamais. ».

********

« Il aurait aimé être là pendant que le peintre et ses apprentis peintres restaient penchés sur la toile pendant des heures : mat, ciel noir, naufragés, horizon lumineux. Il venait dans cette salle du Louvre remplir son panier neuf ; de couleurs, de vent et d’oranges. Il rêvait d’un jour sans bruit. Ranger tous les mots de pacotille. Accrocher toutes les paroles à un rayon de soleil. Rien que pour entendre la fraîcheur d’un sommeil d’enfant. Trouver la clef d’un repos. Ouvrir un nuage. Rien d’autre. ».

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sauter la mer”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Sylvie Yeung

Elle est née métisse à la Réunion. Après son baccalauréat, elle « Saute la mer » pour entreprendre des études en mathématiques à Toulouse. Après une Maîtrise et, parallèlement passionnée par la danse, elle sera engagée à Cannes dans la compagnie de Modern-Jazz : Les Métropolis, où elle dansera pendant 5 ans. Elle collaborera ensuite aux Relations publiques du Théâtre du Capitole, avant de resauter la mer pour la Réunion. Besoin de retrouver son île. Par ailleurs, ayant obtenu un Master en communication, elle sera engagée pour travailler avec l’Inserm, où elle réalisera pendant 6 ans : documentaires et interviews. Depuis 2012, elle vit à Paris, où elle est photographe. Quelques reportages réalisés : New-York, Opéra de Paris, la fête de l’eau à l’île Maurice. Ce parcours de vie a fait naître et se développer son amour pour l’écriture, qui se « trouve » dans son recueil de nouvelles : Sauter la mer.