Quatre hommes

9.99 21.90 

 Quatre personnages, des hommes simples (un Polonais, un Russe, un Allemand et un Français) traversent la première moitié du vingtième siècle, et nous permettent de découvrir une partie de l’Histoire au travers de leur regard. Le Polonais participe à la Grande Guerre, il contribue ensuite à la liberté retrouvée de la Pologne. Officier, il est au cœur de l’évolution militaire et politique de la Pologne. Il participe à la Seconde Guerre, puis découvre l’horreur des massacres nazis dans son pays, et la mainmise totalitaire communiste. Le Russe est un tsariste convaincu, antisémite. Il vit la Grande Guerre, puis la guerre civile à l’issue de laquelle il vient s’installer en France. On découvre l’entre-deux-guerres, avant qu’il ne collabore activement à l’occupant allemand. L’Allemand est un nazi convaincu qui combat pendant la Seconde Guerre dans les troupes Panzer en France, et en Libye. Fait prisonnier, il découvre après la guerre toute l’horreur du nazisme. Le Français nous fait découvrir la vie paysanne à l’époque. Bien sûr, il participe aux deux guerres, avant d’être déporté. Il raconte alors l’horreur des bagnes nazis.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

« Pendant la phase de repos, on commençait par raser les cheveux. Puis les officiers veillaient à ce que nous nous mettions complètement nus pour nous épouiller. Alors venait le moment d’épouiller les vêtements. Enfin, il fallait faire la toilette complète au savon de Marseille. Après seulement, nous pouvions nous rhabiller avec le change propre et faire la lessive du change sale. En ce qui me concernait, je m’épouillais tous les jours car je savais que des œufs allaient continuer à éclore.

Cette lessive était une vraie corvée car il fallait décoller la glaise des vêtements. Le plus terrible à laver était les bandes molletières, tout ça bien sûr à l’eau froide et au savon de Marseille. Dès que nous avions fini, nous avions droit à une inspection du chef de corps le Colonel de Bélenet. Avec lui, il valait mieux que les godasses brillassent. »

« A douze ans, mon éducation, la sagesse que m’avait procurée le jeu d’échecs dans lequel je m’étais investi à fond et la rigueur de mon esprit doué pour les Mathématiques m’avaient donné le don de la dialectique. Je réfutais donc les arguments de ces apprentis révolutionnaires en parlant de la grandeur de la Russie tsariste, du succès de l’industrialisation menée de manière autocratique, de l’amélioration du sort des paysans et des ouvriers, du ravitaillement sans problème dans les villes de Russie où chacun mangeait à sa faim. »

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Quatre hommes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Noël Boly

Issu d’un milieu paysan, Noël Boly a fréquenté dans sa jeunesse de nombreux survivants et veuves des deux guerres, tant français que polonais. Ils lui racontaient la guerre, mais aussi l’entre-deux-guerres qui avait été une période difficile pour la paysannerie, et l’après-guerre avec ses restrictions plus sévères encore que pendant la guerre. Il a retenu tous ces témoignages, et par la suite, il a pu profiter des volumineuses bibliothèques de l’École Navale et de l’École Polytechnique pour se documenter sur la période de l’Histoire qui intéresse ce livre. Ensuite est venu l’avènement d’Internet, et il s’est de nouveau documenté. Il en est né quatre personnages fictifs, mais vraisemblables, car aucune des anecdotes qui figurent dans ce livre n’est inventée. Fort de tous ces matériaux, il a écrit ce roman historique : Quatre hommes.