Progrès ou suicide collectif

10.99 22.90 

La raison de cet ouvrage est de faire prendre conscience à un maximum de personnes les dégâts irréversibles que nous avons causés à notre environnement et à l’ensemble de l’écosystème en l’espace seulement de 70 années.
Je me place en tant qu’observateur pour avoir été personnellement touché par un nombre important de pollutions de toutes natures et dans tous les domaines.
L’extermination et la contagion de beaucoup d’espèces animales et végétales, des terres, de l’eau et de l’air, est l’un des plus grands sujets d’actualité en 2019.
L’empoisonnement des terres agricoles, des mares, des rivières, des lacs, des fleuves et des océans, ainsi que des nappes phréatiques, l’exploitation intensive et démesurée des richesses communes souterraines, la destruction massive des forêts, la contamination des espèces vivantes par l’emploi massif de pesticides, engrais chimique, les maladies du bétail et les élevages dans le milieu agricole, ainsi que l’alimentaire, sont devenus des risques potentiels pour nous autres consommateurs.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Progrès ou suicide collectif”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Lucien lesueur

Natif d’un petit village de Normandie, cerné par l’armée allemande et les terrains d’aviation les plus importants de Normandie, la vie de l’auteur ne tiendra qu’a un fil, à la suite de l’arrestation de ses parents par la police militaire allemande sur dénonciation d’appartenance à la résistance. Sa mère sera libérée du fait de son état par un officier allemand, ce qui la sauvera des mains de la Gestapo, alors que son père sera condamné à mort et déporté. Sa vie commencera au milieu de la campagne profonde dans une petite maison entourée par la forêt au milieu de champs de blé, d’avoine, d’orge, de fleurs, de bleuets et de coquelicots, ainsi que de milliers d’insectes, de sauterelles volantes et de papillons merveilleux aux multiples couleurs. Il a connu la chasse aux escargots, la pêche à la grenouille, la cueillette de tous les fruits, les balades en forêt et dans les champs sur les gros percherons. Plus tard, la pêche et la chasse, des études à Paris en lycée technique du bâtiment. Ensuite son apprentissage sur le tas avec les compagnons du devoir. L’armée dans l’infanterie de la marine, dans un peloton d’élèves gradés puis retour dans le civil avec sa première entreprise comme un des plus jeunes artisans, titulaire des deux parties du brevet de maîtrise à 23 ans, quelques années plus tard le titre de maître artisan, plusieurs créations d’entreprises, avec bureau d’étude privé, spécialisé en rénovation réhabilitation de manoirs, maisons paysannes de France, constructeur de maisons de haut standing. Toute sa vie tournera autour de la nature, des paysans et la partie artistique de son métier qui lui permettra d’être en mesure de réaliser tous les ouvrages et les gestes de nos anciens.