Premiers Pas dans la Santeria – Religion Yoruba

7.99 18.90 

Sauvée d’un cancer grâce à l’intervention de la Santeria.
Ce livre témoigne de ma rencontre avec ce groupe religieux.
Bouddhiste depuis de nombreuses années, j’ai cherché à créer un parallélisme entre le tantra tibétain et la Santeria.
Cette vision œcuménique peut heurter les puristes. Elle fut cependant mon premier repère, et a autorisé l’approche de la Santeria, si éloignée a priori de ma culture initiale.
À travers les énergies de couleurs portées par les Santos, se dessine une parfaite corrélation avec les Sagesses primordiales exprimées dans le tantra tibétain.
C’est ainsi que j’ai pu emprunter ce pont spirituel.
Depuis, la vie de « Santera » avec ma famille yoruba m’a donné une perception différente, plus proche des rites et cérémonies tels que pratiqués à Cuba notamment.
Un descriptif succinct des initiations, de la structure de cette religion et des Orishas (Santos ou Anges gardiens) vous est proposé, ainsi que quelques anecdotes liées à cette merveilleuse rencontre.
La Santeria est rattachée au monde des chrétiens ayant un représentant au Vatican, et a été reconnue en 2005 par l’UNESCO comme Patrimoine mondial immatériel de l’humanité.

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

La Santeria s’oppose au Vaudou

En Afrique les divinités sont nommées Vaudou. Cependant, il y a une confusion entre cette appellation africaine et la signification que désormais ce mot « Vaudou » colporte dans les Caraïbes.

Le Vaudou dans les Caraïbes fait référence à la sorcellerie, à la magie noire.

Autant la religion yoruba est porteuse de bienfaits, autant le Vaudou ou la sorcellerie sont pratiqués pour nuire. Le Vaudou est l’Ombre de la Lumière.

Les Orishas œuvrent pour nous aider, toujours. Elles sont des Anges Gardiens envoyés par Olofin, Lumière du Monde. Et des cérémonies, purifications, offrandes sont données pour les en remercier.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Premiers Pas dans la Santeria – Religion Yoruba”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Santera Bi Aché

Depuis l’enfance, Santera Bi Aché a cherché laborieusement des raisons de vivre dans un monde occidental souvent coupé de la vie spirituelle. Ce long pèlerinage l’a amenée à rencontrer d’abord une Présence lumineuse à travers l’Église œcuménique de Taizé, puis une approche disciplinée à travers le bouddhisme tibétain, et enfin une rencontre tangible avec le monde invisible lors de l’ouverture à la Santeria.
Ayant parcouru moult chemins, et notamment de l’Afrique aux iles des Caraïbes, Santera Bi Aché a reçu sa première initiation à Cuba en 2014, où la Santeria est éminemment présente.

Saltimbanque de la vie, Française, mère et grand-mère, voyagiste, citoyenne du monde, elle témoigne de l’existence d’une terre ferme où les apparences n’ont guère d’importance et où seule la pureté de l’intention infléchit notre destinée commune à travers la prière et les œuvres offertes aux entités célestes.
Depuis, Santera Bi Aché dédie sa vie à l’art divinatoire afin d’aider son entourage.

Después de haber recorrido una multitud de caminos, especialmente desde África hasta el Caribe, Santera Bi Ache recibió su primera iniciación Yoruba en Cuba en enero de 2014, donde la santería está eminentemente presente.

Desde entonces, ha estado practicando consultas adivinatorias y poniendo así a sus consultores en contacto con sus espíritus protectores y ángeles guardianes, para que puedan salir de sus dificultades a través de la oración y las ceremonias dedicadas a las entidades celestiales.

Saltimbanque de vida, francesa, madre y abuela, tour operadora, ciudadana del mundo, da testimonio de la existencia de un mundo invisible que le permitió sobrevivir a los ataques de la enfermedad, y nos ofrece una visión "occidental" de esta religión tan poco extendida en Europa.

 

BLOG DE L'AUTEUR : Cliquez