Pour en finir avec le leurre des Juifs, de la religion, des Nègres, et avec l’imposture politique des Blancs

7.99 16.90 

Dans un style vif et limpide, bondissant des anecdotes les plus intimes aux généralisations historiques les plus saisissantes, Jules Merleau-Ponty dépeint notre condition avec le regard détaché d’un observateur neutre, mêlé à l’émotion d’un homme simple, politiquement engagé dans l’aventure humaine. Sa mise en perspective de notre situation sur la toile de fond de l’évolution biologique mêle érudition et affectueuse ironie envers l’Homme, accompagnée d’une ouverture de la réflexion, sans trahison des rigueurs de la pensée. Elle permet au lecteur d’accéder à une connaissance universelle, sans avoir eu à parcourir l’âpre chemin du savoir des spécialistes.

Le présent essai constitue assurément une originalité sur la scène de la publication anthropologique.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Ma démarche est animée par l’ardent et présomptueux espoir de démontrer et de convaincre définitivement que toute polémique ultérieure sur les questions des Juifs et des Nègres est vaine et malsaine et que la critique de la religion doit être poursuivie sans complaisance ni mollesse jusqu’au contrôle suffisant de ses nuisances sociétales. Quant à l’imposture politique commise par le groupe leucoderme (…), j’ai tenté d’en évaluer les implications puis d’ébaucher sommairement quelques aspects possibles du futur commun qui attend notre espèce unique et solitaire.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pour en finir avec le leurre des Juifs, de la religion, des Nègres, et avec l’imposture politique des Blancs”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Jules Merleau-Ponty

L'expérience éclectique de Jules Merleau-Ponty, formé aux langues mortes et vivantes, à l'histoire et aux sciences, violoniste et compositeur, médecin praticien, voyageur-explorateur, romancier et journaliste, en fait un représentant de ce que l'on nommait jadis « un honnête homme », dont l'espèce rare, mais vigoureuse, n'est pas encore éteinte et continue de « donner de la voix » et d'ouvrir la voie à la connaissance.
La position de l'auteur est celle représentée par l'humanisme. Cet essai se voudrait un manifeste pour l'Homme, ou du moins une sorte de guide pour sa forme naine et particulière, « l'honnête homme ».