Post-scriptum – Tome 2 – La spère publique

9.99 21.90 

Dans ce second tome de « Post-scriptum », l’auteur quitte le domaine privé pour aborder la sphère publique. Il dresse sans complaisance le bilan de sa génération, la « soixante-huitarde », sur la période de progrès fulgurants qu’elle a traversée, sur les évènements qui l’ont marquée, sur le bouleversement des valeurs auquel elle a été confrontée, sur ses faiblesses et ses renoncements, sur son inconséquence dans bien des domaines, mais aussi sur ses espoirs en un monde meilleur. Tout en dénonçant les fautes de sa génération, il encourage celles qui suivent à cultiver trois vertus qui ont beaucoup manqué à la sienne : le sens des responsabilités, l’efficacité et la modération.

Une table d’orientation marque les directions de différentes destinations, mais elle n’impose ni de s’y rendre ni le choix de la route…

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Je suis amer de la situation que nous laissons, sur bien des plans, aux générations qui nous succèdent. Après avoir bénéficié des « trente glorieuses », nous avons laissé à ceux qui nous suivaient les « quarante piteuses »… en attendant les « nombreuses calamiteuses » qui vont suivre si vous, chers descendants, ne montrez pas une ferme détermination à redresser la barre ! Notre piètre bilan a fait le lit d’un âgisme qui a commencé à apparaître au sein de notre société, mais ces critiques – fondées – qui nous sont adressées auront plus de forces si elles émanent de générations suivantes affichant leur détermination à corriger nos erreurs…
En contrepartie de « l’ardoise » qu’au plan collectif, ma génération vous laisse, je me suis fait toute ma vie un devoir de vous léguer, chers enfants et petits-enfants, un patrimoine tentant de la compenser au plan individuel.

*************

Le progrès fascine mais il inquiète, et on souhaite de plus en plus qu’il soit accompagné d’une quête de sens. Porté au pinacle au cours des « trente glorieuses », il suscite désormais de la méfiance. Nous ne sommes plus à cette vision idyllique que notre prix Nobel Jean Perrin annonçait en 1926 : «Les hommes libérés par la science vivront joyeux et sains, développés jusqu’aux limites de ce que peut donner leur cerveau ». Le philosophe et physicien Étienne Klein souligne que le terme a d’ailleurs largement disparu des discours politiques. On semble attendre de l’innovation qu’elle résolve maintenant nos problèmes présents ; changement climatique, pénurie d’énergie, raréfaction des ressources, vieillissement… plutôt qu’elle ne nous dessine un avenir.

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Post-scriptum – Tome 2 – La spère publique”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Daniel Terminet

Né en Berry en 1946, Daniel Terminet a fait ses études en région parisienne et intégré l’École Supérieure de Commerce de Paris en 1965.
Il a débuté sa carrière dans des activités classiques de banque et évolué ensuite vers la gestion de trésorerie bancaire, puis vers la gestion d’actifs financiers. Il a fini sa carrière comme dirigeant d’un établissement bancaire spécialisé. Son esprit ouvert et curieux éveille chez lui un intérêt aussi bien sur l’actualité scientifique que sur la philosophie et les analyses sur les phénomènes de société ; c’est aussi un passionné d’art contemporain, de « street art » et de musique classique. Sa carrière l’a également conduit à être un observateur attentif et assidu de la vie économique.