POST AVC mode d’emploi

4.99 11.90 

Après mon AVC, j’avais l’impression de retourner en enfance où les plus grands me disaient « toi, tu comptes pour du beurre ». On pense que personne ne fait attention à vous et il faut absolument trouver un besoin de s’exprimer.
La parole étant déficiente, seule restait l’écriture et encore c’est seulement après trois ans que j’ai pu taper sur l’ordinateur.
Les expériences décrites sont celles que j’ai cherchées en vain sur Internet, dans la presse, dans les bibliothèques et que je n’ai pas trouvées, ou alors de façon parcellaire. Je les ai expérimentées sur moi et j’en donne les résultats bons ou moins bons. Mais je pense que cela dépend de la personne qui les utilise. J’espère que cela pourra être bénéfique et donner de l’espoir à des personnes, qui je le sais, sont dans le désarroi le plus complet.
Ce livret est destiné à ceux qui ont fait un AVC qui, seuls, sont capables de comprendre les sensations vous étreignant quand vous êtes dans cet état et sont conscients de leur impuissance du moment, car les conseils que l’on vous donne le sont par des personnes pleines de bonnes intentions, mais qui n’ont pas vécu une telle aventure.
Il est aussi conseillé à l’entourage des personnes touchées, pour qu’il comprenne mieux et soit moins désorienté par des réactions parfois déconcertantes.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “POST AVC mode d’emploi”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Bernard Leclere

Bernard Leclere est venu tardivement à l’écriture à la suite d’un AVC. Pour lui, c’était une thérapie, une façon de pouvoir s’extérioriser par un moyen autre que la parole devenue diminuée, de prouver qu’il existe encore. Après avoir fait paraître des livres témoignage sur le post AVC, le démon de l’écriture l’a poussé à s’essayer à la fiction. L’AVC l’a rendu introverti et le fait de lire beaucoup d’ouvrages l’a encouragé. A partir de l’annonce du 75ème anniversaire de la libération des camps nazis le 11 mai 2020, son imagination a produit ce livre, écrit au début de la crise sanitaire. Il est possible que les prochains écrits soient différents.