Popol

(1 avis client)

7.99 16.90 

La vie en EHPAD au temps des restrictions de personnel.

L’auteur vogue sur les vagues du temps, mélangeant les souvenirs de trois personnages avec leur temps.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Popol dérangeait la puissance et le pouvoir qu’avaient les employés du mouroir sur nous. Ils en semblaient affectés : ils n’avaient pas d’emprise sur lui. Nous, nous étions tous soumis par faiblesse, lui ne le serait pas. Il me semblait que l’administration cherchait un moyen d’interdire notre ami métallique. Pas tant que cela d’ailleurs il était aussi composé de plastique divers, certainement non recyclable. Sans doute pas de réglementation intérieure contre un robot dans une maison de retraite. D’ailleurs on nous a laissés tranquilles. On allait dans le parc, on prenait le bus, on l’appuyait sur notre caddie dans les magasins et les enfants couraient derrière nous.

*****

Et puis il y a eu l’impensable, l’arrivée de gilets jaunes. Le soir avec Paul nous étions fascinés devant nos écrans où défilaient les reportages sur ce mouvement. Très vite, nous avons décidé de partir le samedi suivant, pour voir ces gilets jaunes qui se réunissaient en fin de semaine, pas très loin de notre mouroir, sur un de ces ronds-points. On avait entendu dire qu’il y avait beaucoup de monde. Les Français réclament une plus grande justice fiscale.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

1 avis pour Popol

  1. Spiteri

    Livre qui a devancé l’actualité des Ephad. Si triste par ses descriptions trop exactes et si proches.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Christiane Creuse

Docteur en science linguistique, l’auteur a enseigné durant plus de 20 ans en France et à l’étranger, dans des établissements inconfortables et délabrés du fait d’un manque de moyens pour les restaurer.
Son plaisir était avant tout sa relation avec ses élèves, même si, pour cela, elle devait entrer dans ces baraquements souvent insalubres.
Son combat résidait dans le fait d’organiser des sorties scolaires vers le monde des arts, des spectacles et des sciences, vers le monde de l’entreprise, vers les voyages culturels.
Elle était en lutte permanente contre les moulins à vent de l’Éducation nationale.