Poésies pour mes amis d’Ichy

4.99 12.90 

Ce recueil est composé de poésies écrites pour les habitants de Dechy ; elles ont été lues chaque année depuis 1995 lors de la fête de la Sainte-Barbe et celle des grands-mères. Chaque poésie a pour thème les mineurs, les familles de mineurs, la mine en général. Le second thème est sur les personnes du troisième âge : papis, mamies et personnes âgées. Ce recueil a été composé à la demande d’une centaine de personnes qui souhaitent avoir toutes les poésies réunies. Toutes ces poésies ont été écrites avec beaucoup d’amour et beaucoup de respect.

UGS : ND Catégorie : Brand:

Description

Pendant des décennies, nos mineurs se sont battus pour aller mieux.

Jusqu’à la fermeture des derniers puits, ils ont été respectés.

Depuis quelques années, on dirait que d’un coup nous sommes écartés.

Aussi, soyons tous fiers de notre vieux régime, il a montré l’exemple.

 

Aujourd’hui, on devrait par mémoire le laisser en l’état.

De l’évolution sociale on a été les maîtres ! Nous sommes tous le temple

De la lutte des classes laborieuses. Il n’y a pas débat.

 

On dit souvent que l’après-malheur, c’est la porte du paradis.

Eh oui, j’en suis certain, croyez l’homme qui l’a dit.

Le malheur ne peut être continu.

Informations complémentaires

Auteur

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Poésies pour mes amis d’Ichy”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Jean-Claude Jeannas

Jean Claude JEANNAS, né à Aniche (Nord) en 1944, est opticien optométriste à la retraite et déjà auteur de 14 ouvrages, tous parus aux éditions Sydney Laurent.

En 2017, il avait notamment écrit « JEAN-MICHEL ET SA DIFFÉRENCE : MON FILS, J’AI LE CŒUR QUI SAIGNE », dédié à son fils, Jean-Michel, décédé brutalement à l’âge de 53 ans.

Quelques années plus tard, c’est au tour de son petit-fils, Vincent, de quitter prématurément cette terre, et s’il a participé à l’écriture du livre qui est consacré à ce dernier, notamment à travers la préface et la postface, c’est bien son fils, Laurent, qui nous narre l’histoire d’un jeune homme parti bien trop tôt.

Laurent JEANNAS, né à Douai (Nord) en 1969, s’engage quant à lui, pour la première fois, dans l’écriture d’une œuvre qui se veut, avant tout, thérapeutique, un moyen pour lui de faire son deuil, et de continuer à faire vivre, différemment, un fils qu’il a chéri toute sa vie durant.