Peut-être – Il faut que genèse se passe

6.99 13.90 

«Peut-être ou peut ne pas être?» : là est la question. (J’expire).

Le doute est bien présent du début à la fin de ces textes. Incertitude de sa propre création. Pourquoi écrire, pour qui, quoi, comment?

En même temps qu’il avance en terre inconnue, l’auteur observe et prend des notes : journal de bord décalé, humoristique d’un explorateur de l’écriture et de ce qui l’entoure. C’est un voyage au milieu du quotidien, des mots, des idées «mé-convenues», une balade intérieure aussi et la découverte d’une liberté, du plaisir d’écrire, sans destination fixée.

L’aventure est au coin de la page, un grand saut dans l’écriture, sans prétention, fantaisiste, mais authentique…

Peut-être, c’est le doute propre à la condition humaine, il vaut mieux en rire. Peut-être, c’est aussi l’espoir, de la condition humaine encore, la certitude que tout est possible. L’espoir de l’auteur est d’explorer de nouvelles contrées, de donner envie de se lancer à certains et d’en amuser d’autres, peut-être…

Effacer

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Ça devait finir par arriver. Personne ne sait vraiment qui elle est, ni d’où elle vient, pas même moi. Mais elle devait apparaître et s’imposer. C’était écrit. Avant même l’écriture, dans le nuage qui s’enfuit, le ruisseau qui ruisselle et l’oiseau oisif. Le temps s’accomplit, les trompettes ont sonné et tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse. C’est l’« impulsion mystérieuse ». Elle s’est révélée à moi, elle a fini par triompher de tous les obstacles. Une force venue des profondeurs de la terre, en passant par ma cave, a mis le pied avant que la porte se referme (fracture du deuxième métatarsien, trois semaines d’arrêt). L’élan créatif a été plus fort que tout, renversant les a priori, les craintes, les doutes, les hésitations et la porte de la cave.

« Alea jacta est » : je rentre en écriture.

Comme on rentre en religion.

*******

Tout ce qu’on appelle à l’envie, « juste milieu » n’est en fait, la plupart du temps, ni juste, ni au milieu.

Je ne devrais pas commencer par ma conclusion, mais je pense aux impatients curieux et aux lecteurs pressés qui lisent d’abord la dernière page pour connaître l’assassin sans lire l’intrigue.

Ceux-là peuvent donc passer à autre chose. (Si ça les amuse, je peux leur fournir une liste de noms en disant que ce sont des assassins, mais je ne vois pas trop l’intérêt ? En plus, ils le disent dans les manuels de développement personnel, c’est l’intrigue qui compte, pas l’assassin).

Maintenant qu’on est entre besogneux, obsessionnels, oisifs, et qu’il faut bien passer le temps, nous allons développer le sujet (vous pouvez lire allongé, c’est encore mieux, c’est ce qu’on appelle un « développé couché »).

Je vais donc vous raconter l’histoire de Juste Milieu, le fameux super héros que tout le monde a sûrement appelé plusieurs fois dans sa vie. L’histoire officielle est bien connue, mais je révèle aujourd’hui que Super Juste Milieu est un imposteur !! Bruitages SVP : « OH ! AH ! NON ? C’est pas possible ! … » Merci.

********

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Peut-être – Il faut que genèse se passe”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Antoine Héron

Antoine Héron est né à Nantes en 1961. Il fait ses études à Blois puis Médecine à Tours et Paris. L’internat d’ophtalmologie lui fait prendre pied à Bordeaux et apprécier les saveurs locales (avec modération bien sûr). Il exerce depuis en Nouvelle Aquitaine. Il est issu d’une famille nombreuse « décomposée » et en a lui-même constitué une, recomposée. Le métier et la puériculture ne lui laissent pas beaucoup de temps libre, mais lui ont apporté une expérience, une confrontation aux problèmes quotidiens et la nécessité d’un recul amusé sur l’« adversité ordinaire ». La musique et la peinture ont toujours été à portée de dimanche. Le désir d’écrire s’est précisé avec la maturité, la croissance des enfants et la durée des week-ends. Il n’a presque rien écrit pour l’instant ni gagné aucun prix littéraire, mais il faut donner leur chance aux débutants. On ne peut pas vouloir embaucher des jeunes et exiger 10 ans d’expérience !