Petites bohèmes en rose – Et autres visions lapidaires

4.99 10.90 

Peut-on résumer un poème ? Pas plus qu’un tableau ou un paysage.
Peut-on résumer une émotion ou une extase ?
Peut-on résumer l’amour ?
Trois pistes déjà, mais sûrement pas de synthèse.
Laissons-nous guider par Rose et son mystère,
Les prodiges qu’elle inspire, les combats qu’elle exige.
Ce récit est d’abord un hymne à la vie et à l’amour,
Une légende sans début ni fin, une forme de cérémonie,
avec ses sortilèges et ses talismans…

Laissez-vous porter.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Il faisait beau ce jour-là,
Le ciel clair se baignait dans le champ.
Les rayons du soleil dévalaient la colline
Et plongeaient dans l’herbe haute
En faisant mille éclaboussures.
L’horizon était ouvert à tous les possibles.
Rose lui avait dit qu’elle l’aimait ce matin.
Il se sentait à sa place,
Son corps était sain, son estomac plein, sa vessie vide
Nulle ombre dans sa tête.
Pourquoi ce geste insensé,
Sans raison, sans cause ni but,
Sans pré-voir ni post-voir,
Spontanément glorieux, incroyablement humain ?
Il prit un énorme bloc de pierre et le déplaça de quelques mètres,
à une place qui lui convenait.
C’est tout, réfléchissez si vous voulez.

       LE SCULPTEUR (extrait)

Ce rocher abrupt  qui m’exclut,
Si je me concentre, Rose,
Si j’oublie le temps et la poussière du vent,
Si je n’écoute que ce désir qui m’envahit,
Je saurai faire jaillir chaque copeau de pierre
Pour te libérer, te redonner vie.
Dans l’ordre qu’il faut,
Je retiendrai patiemment mon impatience,
Je serai rapide au début 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Petites bohèmes en rose – Et autres visions lapidaires”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Antoine Héron

 Antoine HERON est né à Nantes en 1961.
 Il fait ses études à Blois puis Médecine à Tours et Paris.
 L'internat d'Ophtalmologie lui fait prendre pied à Bordeaux et apprécier les saveurs locales (avec modération bien sûr). Il exerce depuis en Nouvelle Aquitaine.
 Il est issu d'une famille nombreuse « décomposée »et en a lui-même constitué une, recomposée.
 Le métier et la puériculture ne lui laissent pas beaucoup de temps libre mais lui ont apporté une expérience, une confrontation aux problèmes quotidiens et la nécessité d'un recul amusé sur l'« adversité ordinaire ».
 La musique et la peinture ont toujours été à portée de dimanche.
 Le désir d'écrire s'est précisé avec la maturité, la croissance des enfants et la durée des week-ends.

Après son premier ouvrage « Peut-être », il passe de la réflexion amusée à l’extase poétique ; une autre exploration, sans doute le chemin vers une certaine maturité.