Parcours d’un Garçon de café Tourangeau- Tome 2

4.99 10.90 

Le parcours « Tourangeau » du garçon de café (Loufiat) ainsi nommé dans les années 50, la Nationale 10 traversant notre belle cité rue Nationale, Avenue de Grammont et l’Alouette longtemps arrivée de la célèbre course « Paris-Tours » et un peu d’histoire de ce petit Paris souvent nommé ainsi. Notre ville, un peu grâce aux Américains, vivait jour et nuit. Plus d’une dizaine de bars restaurants restaient « ouverts 24h sur 24 », faisant le ménage en poussant les clients d’une salle à l’autre, afin de passer balai et serpillère. Et puis, le changement de vie, suite à l’ouverture de l’autoroute et les Jacques Borel installés très rapidement. Et maintenant notre pont de pierre (N10) coupé pour les automobilistes qui auraient pu croire à cette nouveauté, à part lorsque ce beau pont céda un matin d’avril 78. Pierre Fitou était là sur les lieux pour le cliché. L’histoire de notre ville, ses anciens Établissements disparus, c’était notre place du Palais et c’est maintenant place Plumereau…
Ainsi passent les années…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Parcours d’un Garçon de café Tourangeau- Tome 2”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : RTF

Il est né et a grandi jusqu’à ses 9 ans entre Chambord et Blois, entre la cité des Asperges non pas Argenteuil mais Vineuil et en montant à Paris, rue Cler, devant l’église du Grand Caillou… la rue commerçante du 7ème… les marchands, les primeurs affichant les fameuses Asperges de Vineuil… lui qui en avait cueilli quelques jours plus tôt se retrouva un peu chez lui, avant la rentrée de l’école, rue Camou où là, il lui fallut bien du courage pour affronter les petits Parisiens qui avaient tendance à se moquer de l’accent du gars du Loir et Cher… Et puis la tuberculose touchant le Père Boucher rue de l’Exposition, il a fallu partir et trouver un emploi à sa mère qui devait prendre en main le destin de la famille. Donc arrivée à Tours aux Caves Tourangelles, un bar fréquenté par des ouvriers commerçants, ramasseurs de cartons, de capsules, de bouteilles en étain. Le garçon, s’est retrouvé à la recherche d’un métier. Il sera garçon de café. Il vous raconte son histoire…