Nouvelles Plastiques

7.99 18.90 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Extrait 1 : (extrait de la nouvelle « Couleurs de monstres »

Seul dans Sa tête, Il a déjà été australopithèque, dans la savane et sous de très hauts soleils qui L’ont beaucoup épuisé ; puis indien quichua, tout petit, sous le règne infini de Rascar Capac, alors que des météorites splendides avaient percuté les grandes montagnes, là-bas, sur l’autre bord du monde, de l’autre côté de la vallée, où sont assis les vieux mages savants qui connaissent l’avenir comme le passé.

 

Extrait 2 : (extrait de la nouvelle « Bouche d’ange »)

« On M’a volé mon enfance », confiait-Elle parfois à de très rares confidents, mais comme un lieu commun. Est-ce pour cela qu’on La dit toujours en deuil, de S’habiller entièrement en noir, des pieds jusqu’à Ses longs cheveux qu’Elle laissa pendre, plutôt gras et filasses, un peu grouillants, jusqu’à Ses vingt ans exactement ?

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nouvelles Plastiques”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Stani Chaine

Stani Chaine est né à Lyon en 1952, d’un père lyonnais et d’une mère alsacienne. Il écrit très tôt, notamment de la poésie. Professeur de Lettres modernes, il publie et mène une activité de critique d’art depuis 1985 et de commissaire d’exposition. Il est membre élu de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art). Il a participé, ou collaboré, à des revues en France et à l’étranger. Il a animé différentes émissions sur des radios libres et associatives et à la télévision. Il continue ses activités d’écrivain, de critique d’art et de commissaire d’exposition de Corbas à Alger. Il n’aime pas les décorations, n’en réclame pas et ne court pas après. La poétesse Annie Salager parle de sa « tension dans l’écriture, sous la fluidité exigeante, rigoureuse ». L’écrivain et plasticien Mustapha Benfodil le nomme « Citizen Chaine », « auteur polymorphe, ouvert à tous les genres ».