Nouvelle vie – Ton amour me sauvera-t-il ?

10.99 19.90 

Léa Scolman, une jeune fille de dix-huit ans, a la vie devant elle, et pourtant… Elle doit fuir, avec sa mère et sa jeune sœur de quinze ans, Leila, un triste destin. Alors qu’elle tente une nouvelle vie dans le Colorado, Léa doit protéger sa famille de la menace, mais son devoir se voit compromis avec sa rencontre avec un certain Théo aussi mystérieux qu’elle.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Je me levai et me dirigeai vers les toilettes. Juste avant d’y entrer, je percutai quelqu’un. Ça commençait bien, si on se faisait remarquer dès le premier jour. Mais je changeai d’opinion quand je levai la tête et vis le fameux Théo en face de moi, enfin, un peu au-dessus, car il faisait bien une tête de plus que moi. Je sentis bien le regard de ma famille plus ceux de ses amies à lui sur nous. De près, je le trouvais… plus intimidant, plus séduisant, plus impressionnant, ses yeux marron chocolat faisaient ressortir ses cheveux plus sombres un peu en bataille, ses lèvres, c’est comme si elles m’appelaient. Il m’étudiait de haut en bas et, pendant un moment, avec un sourire au coin puis un tressautement sur sa mâchoire, m’apprit que lui aussi appréciait ce qu’il voyait. Pour la première fois de ma vie, je fus déstabilisée par quelqu’un. Je ressentis un effet électrique passer dans tout mon être, me poussant à vouloir être plus proche de lui, ce qui me ramena à la réalité, me rappelant que je le fixais du regard depuis un moment. Bon, Léa, essayons de ne pas faire de bavure, car, s’il a déjà des doutes avec nos odeurs, faut la jouer fine et pas baver en le regardant si je ne veux pas tout faire foirer dès le début. Déjà, détourne le regard, ça sera un grand pas vers le self-control. Bravo, tu l’as fait !

— Je suis… désolée, je ne t’es… pas fais mal ? réussis-je à bafouiller.

Bah voyons, on dirait une chochotte qui parle pour la première fois à un mec. Comment je vais faire pour paraître crédible si je dois le menacer maintenant ? Faut vraiment que je me reprenne, mais il est trop canon. Bon, stop, pense à autre chose que tes hormones. Je le regardai et le vis avec un sourire au coin qui me donnait chaud, très chaud. Pitié, qu’est-ce qu’il m’arrive ? Faut que je regarde ailleurs, pas son torse, ça me donne envie de le toucher vu la masse musculaire que je devine très clairement sous son t-shirt, pas sa bouche non plus ….non, très mauvaise idée. Bon, je vais regarder …… son oreille ….Ouais, c’est bon, ça passe, je me contrôle, là. OUFFFFF !

— Non, ça va, je ne regardais pas où j’allais, dit-il en me souriant.

— Moi non plus, j’avais… la tête ailleurs.

On se regardait en souriant, puis il me tendit sa main avec toujours ce putain de sourire.

— Je m’appelle Théo.

— Léa.

Quand je serrai sa main, l’effet électrique refit son apparition d’une puissante décharge, mais en beaucoup plus forte que celle de tout à l’heure, alors je lâchai vite sa main. Je vis bien qu’il ne comprenait pas, puisque ses yeux étaient grands ouverts, mais il ne relevait pas. Peut-être avait-il ressenti la même chose ? Faut que j’arrête de rêver, moi. Quelqu’un pourrait venir m’aider ? Ça serait super sympa ! Un candidat ?… Non ?… Bande de lâcheurs, va !

— Je sais. Je levai un sourcil. J’ai entendu ta sœur le dire quand je suis passé.

— Comment tu sais que c’est ma sœur ?

— La ressemblance, et puis, vous arrivez ensemble et elle semble plus jeune que toi.

Waouh ! Lui, il ne sait pas mentir, c’en est presque trop drôle, mais j’arrive à garder mon sérieux. Je vais être sympa et pas le cramer. Car Leila et moi, on ne se ressemble pas du tout, bon, sauf nos yeux marron, mais ça ne va pas plus loin que le bout de notre nez. Je suis brune, Leila est châtain et ma peau est plus bronzée que la sienne. D’un côté, il a raison, on arrive ensemble, donc c’est évident que nous sommes de la même famille.

— D’accord, je vais devoir te laisser, dis-je en montrant les toilettes.

J’entrai dans les toilettes après lui avoir souri et fait mes petites affaires. Pendant que je me lavais les mains, la discussion avec Théo me revint en tête. Enfin, c’était surtout son sourire et son regard que ma tête affichait. Je n’ai pas dit stop, moi ? Mais, pour parler sérieusement, il avait dû nous entendre, car je l’aurais vu s’il était passé près de nous. Oh ça oui, je l’aurais vu ! Je me demandais ce qu’il était. Quand je rejoignis maman et Leila, elles étaient prêtes à partir. Ma sœur m’attrapa par le bras en me chuchotant sur la pointe des pieds :

— Il a fait exprès de te bousculer, je les ai entendus.

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nouvelle vie – Ton amour me sauvera-t-il ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Marion Chartrain

Marion Chartrain nous dévoile son tout premier roman, Nouvelle vie. À vingt-deux ans, malgré son métier en restauration et sa fille, Marion a toujours gardé sa passion, l'écriture, et veut nous la faire partager. Venez découvrir son imagination débordant de douceur entre ses personnages. Espérons que Nouvelle vie soit le début d'une longue série.