Nos vies sont des romans – Tome 2 – La chrysalide

9.99 20.90 

Cerise commence à écrire en 2007 afin de supporter son quotidien assez lourd, l’adversité pointe son nez. L’écriture lui permet de surmonter le quotidien, elle cherche à tenir avec tout ce qui se présente sur son chemin, spiritualité, psychanalyse, développement personnel. Elle est en quête d’un meilleur, et à travers cela, elle se trouve aussi. Sculpture sur soi, elle devient une autre au fil des années et surtout elle ne perd pas de vue son Graal : gagner sur l’adversité de son destin. Elle sera heureuse un jour c’est sûr.

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Je m’aime quand j’écris.
C’est là où je suis la plus vraie.
Et encore je pense que je me censure.
Je vis l’implacable réalité, le réel.
Je suis prête à tout pour interroger le sens de ce que je vis là.
Si cette expérience à un sens, si elle a un objectif si, si j’en crois mes croyances, ma mystique, c’est encore une mission de guerrier de lumière alors qu’on me laisse trouver les moyens d’agir.
Ou alors c’est à l’inverse un travail sur moi-même, je lâche des valises, des pelures, des illusions, des croyances.
Ce en quoi je croyais, l’amour, l’humanité, le bien, Jésus, la compassion, la rédemption, la bienveillance, l’empathie, la bientraitance, sont des illusions.
Je me suis raconté des berceuses, des histoires, j’avais des pelures d’oignon devant les yeux.
Je suis dans un milieu où je ne peux pas prêcher voilà c’est ça, je suis dans le désert, au purgatoire et je dois supporter, rien ni personne ne viendra me délivrer.
Je suis en enfer les gars et c’est pas ma langue maternelle, ce n’est pas ma guerre, mes mots, mes valeurs, mon humanité.
57 ans, 33 années de travail pour vivre ça ?
Je vous jure je n’ai pas les mots, c’est innommable d’absence de lien, de liant, de mots, de compassion.
Et moi au milieu avec mes repères, mes valeurs, et eux qui sont condamnés à agir sans réfléchir éducateurs spécialisés, blindés, et pourtant efficaces dans l’action.
Je ne comprends pas comment on peut en       arriver là et laisser périr à ce point l’éducation spécialisée.
Je suis ma meilleure amie et je continue à aimer les gens et la vie, je ne peux pas faire autrement.
Ça me sauve, j’ai pas tous les tenants et tous les aboutissants et si le but c’est de me faire lâcher un peu plus sur le mental, c’est réussi.
Je suis en roue libre.
Je m’approche de la vérité, de la mienne et de celle de ma vie comme toujours, la vie est ton meilleur maître.
Merci
Je vous aime

Cerise

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nos vies sont des romans – Tome 2 – La chrysalide”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Cerise Bonheur

Cerise Bonheur est une battante, elle a mené de front l’éducation de sa fille, ses
études tout en travaillant.
Son métier et ses études lui ont sauvé la vie car malgré des moments difficiles,
très difficiles, elle n’a jamais perdu l’espoir. Le combat d’une mère pour élever
et hisser au meilleur niveau une enfant dite différente, le parcours du combattant pour lui donner un enseignement qui soit valorisant et porteur, et ce malgré l’incapacité du père à soutenir ce combat.
Sa carrière où elle use un peu de ses illusions dans ce métier qu’elle a choisi, le
médico-social, mais où elle restera convaincue que certaines valeurs méritent toujours d’être défendues.
Une vie à tenter de se libérer de ses propres carcans, une autoanalyse chevillée au corps, une sculpture sur soi incessante et puis peut-être un peu plus de douceur envers elle-même au fil du temps, un peu plus de sérénité.
Elle sera toujours à la recherche de ce bonheur, d’elle-même, avec cette certitude, elle a une bonne étoile, elle sera heureuse un jour…

Site de l'auteur / cliquez