Nora

7.99 16.90 

Issue d’une vieille famille constantinoise conservatrice, c’est à travers la littérature que Nora emprunte le chemin de l’émancipation. Son mariage forcé avec un ancien moudjahid, un maître chanteur imbu de ruralité, qui plus est, est stérile, sonne le glas de cette nouvelle Algérie postcoloniale. En voyage à Paris, sur les conseils du docteur Chaouch, Lakhdar apprend que c’est lui qui n’enfante pas. Nora ne cache pas sa joie. La veille de leur retour à Constantine, déprimée, errant dans les rues, elle voit foncer droit sur elle, comme une ombre sortant du néant, l’objet de ses désirs. L’irréparable est commis. Lorsqu’elle décide de quitter son mari, elle découvre qu’elle est enceinte.

 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

La veille de leur retour à Constantine, elle s’imaginait dans l’avion qui la ramenait à toutes ses misères. Elle aurait voulu fuir, se laisserait aller à s’alanguir, à s’écrouler devant toute allégresse, toute poésie jetée du ciel. Elle était pourtant là, devant les magnificences de la ville à s’emplir de passion quand, vers la fin de la journée, elle sentit nicher dans son esprit le bourdon, le spleen, la mélancolie, la rage. Des idées perverses s’aggloméraient dans ses entrailles, se faufilaient dans les méandres de ses veines, quand une chaleur soudaine faillit la faire chanceler. Elle s’assit à l’ombre d’un cercis siliquastrum complètement prostrée, puis eut des moments de béatitude, de cet alanguissement qui suit les peines, lorsque surgit de nulle part ce qu’elle désespérait vivre un jour. Elle était saisie d’une émotion qui la portait à une volupté que le langage ne saurait décrire. Pour que l’amour fût vrai, il fallut qu’il brisât tous les tabous, qu’il ébranlât le cœur, et le sien le fut ; il fallut qu’il fût une insolence démesurée, un sacrilège, autant le dire, une trahison.

Resté seul, Lakhdar avait remarqué que Nora gardait une expression candide affublée de ce sourire aimable qu’il lui connaissait, un soupçon de parfum s’exhalait d’elle. Il lui porta une main doucereuse sur ses cheveux épandus, sur son front, et les lui aurait embrassés s’il ne se savait la répugner. La mort a cette particularité d’affiner les mœurs même les plus rétives. En ces moments de chagrin et de honte, il ne savait comment jauger ses sentiments. De l’amour, il lui en portait assurément, quand bien même l’infortune qu’elle lui causait était immense. Il revoyait la jeune femme qui lui tenait tête lors de leur première rencontre, et se demandait ce qu’il serait advenu d’elle s’il avait agi autrement, « Je ne serais pas là à la voir dans cet état… Je ne la voulais à personne… Ce jour-là, je l’ai consignée à la vie qu’elle exécrait ». Mais il se rasséréna en pensant à la fatalité, à cette vieille recette qui culpabilise la providence.

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Nora”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Toufik Zitouni

Toufik Zitouni est né le 7 mai 1962 à Zemoura, un petit village à l’est d’Alger. Après des études à l’université de Constantine, il enseigne dans un lycée une dizaine d’années avant d’être promu, depuis 2001, au rang d’inspecteur de français. Grand lecteur de littérature et de poésie, il signe en 2018 son premier acte poétique « l’écume des temps ». « Nora » est son premier roman.