NIVEAUX DE VIE EN HÉRITAGE – Fin de la misère

5.99 12.90 

L’actualité économique et sociale semble montrer que les Français demandent un vrai changement de cap de l’économie, qui pourrait être réalisé rapidement sans grands frais en modifiant la répartition de l’immense héritage matériel et culturel laissé par les générations qui nous ont précédés. Pour cela, il faut bien comprendre que le niveau de vie de chaque personne est dépendant essentiellement de la part d’héritage qu’elle a reçu, et qu’elle utilise et fait fructifier ou qu’elle gaspille. Le travail, lui, sert à préserver, entretenir, améliorer, cet héritage afin de pouvoir l’utiliser et satisfaire les besoins de consommation. Pour toutes ces raisons, il mesure notre pouvoir d’achat, et grâce aux impôts il permet d’utiliser tous les organismes nationaux souvent gratuits : l’éducation, l’administration, la santé, la justice, la sécurité, le réseau routier, la montagne, le bord de mer, et tout ce qui fait notre façon de vivre. La part de travail qui permet de réaliser des nouveautés constitue le supplément d’héritage des générations actuelles qui sera transmis aux générations futures.

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Les règles de l’héritage, en France, n’étant pas remises en cause, tous ceux qui créent ou développent des moyens de production de biens ou de services pourront donc se comporter comme aujourd’hui en continuant de faire fonctionner l’héritage matériel et intellectuel qu’ils auront reçu. Mais le rendement des capitaux propres engendre des exigences de profits toujours plus élevés, limitant l’investissement et l’amélioration des conditions sociales. Afin de les faire évoluer, il faut améliorer notre conception d’une société basée exclusivement sur le rapport du travail à l’argent par une conception complémentaire du rapport du niveau de vie au patrimoine laissé par nos ancêtres, qui justifiera pour chacun le droit à une part de cet héritage, quel que soit son âge ou sa situation financière. C’est la fin de la misère et de l’assistanat, et aussi de l’État providence.

L’article 1 de la Déclaration des Droits de l’homme de la Société des Nations le confirme : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “NIVEAUX DE VIE EN HÉRITAGE – Fin de la misère”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Gérard Belperin

Gérard Belperin est ingénieur Arts et Métiers. Après un service militaire en France et en Algérie, il fait sa carrière à la Société Alstom à Belfort dans la division électromécanique où sont produits et installés les groupes turbo-alternateurs de grande puissance équipant les centrales thermiques classiques et nucléaires, en France et dans le monde. L’ensemble de cette division vient d’être acheté par le constructeur américain General Electric qui prétend ainsi vouloir défendre un site « d’excellence mondiale ». Il était chargé d’assurer la formation continue dans l’entreprise, et en tant que professeur de technologie et de thermodynamique à l’Institut Français de l’Énergie à Paris, à l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires à Saclay ainsi qu’à l’Université de Franche-Comté à Belfort. Il s’impose comme délégué syndical CFE-CGC pour avoir accès aux discussions paritaires concernant la vie du personnel, l’organisation et l’évolution de la société. À titre syndical, il est membre du Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie, instance dépendant du Conseil général du Territoire de Belfort. Il est également trésorier d’une association culturelle subventionnée et contrôleur aux comptes d’une autre finançant une école en Inde. C’est tout ce qui permet d’afficher un point de vue inhabituel.