Mourir un peu

9.99 19.90 

Qui est Léa, cette belle et jeune bibliothécaire apparemment sans histoire, que rien ne prédestinait à une si funeste fin ? Quel rôle joue Marco Ravanelli le braqueur, parti en cavale à bord de son fourgon blindé chargé d’un million d’euros ? Quel genre de femme est Marielle Fargeau, la présidente du club de plongée ? Les plaisirs saphiques de Marine Marin sont-ils sa seule raison d’être ? Autant de questions auxquelles va se trouver confronté l’inspecteur François Triffu, qui se débat dans cette étrange affaire où chacun ne lui dit pas tout ce qu’il serait bon de lui révéler. Quant à moi, je navigue dans ce micmac, aidant l’inspecteur aux belles bacchantes autant que je le peux. Je suis son meilleur témoin, mais aussi son meilleur suspect.

Dans ce polar, Frédéric Mangin nous transporte dans un univers où louves et homo sapiens ambigus s’entremêlent et se démènent sur un rythme trépidant. Alcool, sexe et un rien de rock and roll mais pas que…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Le ciel était d’un bleu éclatant, ce bleu printanier d’une clarté inouïe laissant la part belle au rayonnement du soleil. La température grimpait, ce n’était donc pas le froid qui me glaçait mais le souvenir de ce samedi soir où je devais retrouver Léa. Passer la journée du dimanche à vider cette bouteille n’était sans doute pas ce que j’avais fait de mieux. Mes pas étaient mal assurés mais il fallait pourtant qu’ils me conduisent vers le commissariat de Vanves.

On n’allait pas manquer de me demander pourquoi je n’étais pas venu immédiatement, ni même n’avais prévenu par un simple coup de téléphone. À cela, je n’aurai aucune bonne réponse, aucune réponse satisfaisante. Il ne faisait nul doute que j’allais devenir le premier suspect de cette sordide soirée.

*******

Trois jours sans aucun début de piste et la scientifique qui traînait, sans doute une surcharge de boulot. Triffu attendait le compte-rendu concernant le livre et la page arrachée. Il remodela ses longues bacchantes de ses doigts épais puis retira sa cravate qui lui serrait le gosier, la mettre au placard pour l’été ne lui ferait pas perdre sa dignité. Il lui fallait s’aérer. La chaleur de son bureau devenait insupportable malgré le ventilateur mis à sa disposition. Il s’agissait d’un modèle d’une autre époque dont les pâles frottaient la protection métallique déglinguée. Non seulement cet appareil ne rafraichissait pas l’air ambiant mais de plus le frottement des pâles sur le grillage provoquait un grincement régulier insupportable. Après avoir débranché rageusement le ventilo il sortit prendre l’air.

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mourir un peu”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Frédéric Mangin

Frédéric Mangin est né le 9 novembre 1955 à Sallanches. Installé en région parisienne, il est postier puis intermittent du spectacle. A l’âge de trente ans il s’initie au saxophone et rejoint le collectif Urban Sax. S’ensuivent de nombreux concerts en Europe et dans le monde.
Cultivant un goût prononcé pour la musique rock, avec quelques copains ils montent un premier groupe dans lequel il distille ses propres textes écrits en français.
Exilé en Charente maritime depuis quelques années, muni d’un diplôme de maître de cérémonie funéraire, il officie en tant que tel en s’attachant à écrire et prononcer des hommages personnalisés.
Désormais libéré des emplois salariés, il fait la connaissance de musiciens et remonte un groupe. Naissent de nouveaux écrits qu’il clame encore à ce jour
Amoureux de la vie et de la bonne chère généreusement arrosée, cet épicurien anticonformiste, un rien provocateur et dadaïste, navigue sur les vagues du droit à la différence et s’y complaît.