Mon Molière – Tome 2 Chroniques indiscrètes et sereines – Le défunt imaginaire

(2 avis client)

10.99 21.90 

Molière tout enfant, puis adolescent, puis « par sauts et gambades », plongé dans un monde fait de violences politiques, d’affrontements littéraires : on traverse la création tumultueuse du Cid, les mazarinades, la cour du petit Louis-Dieudonné ; les médecins « de la médecine » qui tuent par ignorance, et parfois par volontaire négligence, et la haine que Jean-Baptiste nourrit contre eux ; son amitié surprenante pour un médecin, justement, qui l’accompagnera jusqu’au tombeau ; et cette autre amitié avec Thomas Sauvage, cocher des fiacres ; et la famille Béjart… Dans ce deuxième volume, on se prend, on se déprend, mais Jean-Baptiste est là, plus vivant que jamais, pour rire et pour pleurer…

Quant à la pièce en cinq actes et en vers, c’est quelque chose qui trottait dans la tête de notre auteur depuis longtemps : faire une sorte de Vingt ans après appliqué à Molière, en prenant certains de ses personnages et en leur faisant vivre des aventures auxquelles on ne s’attendait pas…

Et le tout baignant dans une langue française riche avec laquelle Gérard Cadet s’amuse, prend des libertés, tout en espérant que ses lecteurs le suivront facilement dans tous ces chemins de traverse.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

2 avis pour Mon Molière – Tome 2 Chroniques indiscrètes et sereines – Le défunt imaginaire

  1. Roxane M.

    Ouahhhh !!❤

    Que dire… Ce spin off est juste génialissime, comme les deux premiers tomes. Il transporte, fait voyager, permet de mieux connaître certains personnages et la fin… Que dire inattendue, surprenante et ensorcellante! Monsieur Cadet ne vous arrêtez pas, svp.

  2. Gérard CADET

    Excusez-moi mais je pense que ce commentaire s’applique “au grand bal des squelettes” qui est effectivement un spin off mais pas Mon Molière tome 2 qui est plutôt une suite au tome 1. Merci en tout cas des commentaires, Roxane M. Ils donnent envie de poursuivre la lecture et l’écriture.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Gérard Cadet

Ce troisième et dernier volume des Mon Molière a été conçu et réalisé sous le règne d’une fée Carabosse : « Un mal qui répand la terreur… La Peste (puisqu’il faut l’appeler par son nom)… » Oui, la peste ou le choléra : il faut choisir, dit-on ! La grippe espagnole ou la Première Guerre mondiale : pas de choix, la confrontation successive… Le sida et son VIH… et tous les tabous, et toutes les horreurs vécues, mais aussi celles dites sous la couverture de la fatalité, de la punition divine ou morale, monstrueusement insinuante… Et puis, la covid-19… Et nous sommes en plein dedans, et nous la subissons, et nous espérons la vaincre, mais à quel prix ! Molière, où es-tu, mon bon Jean-Baptiste ?… Toi qui t’es battu toute ta vie et toute ta mort, au milieu de tes proches et des Diafoirus, des Purgon, des Fleurant, dans un tourbillon de danse macabre ! Relisez bien Molière… Vous verrez que, même dans ses pièces les plus drôles, le spectre de la Grande Faucheuse est toujours là, souriant, grimaçant… Et dans les deux pièces de Gérard Cadet, qui accompagnent les confessions de Jean-Baptiste, qu’elles soient de la farce ou de la tragédie, le même spectre erre…