Moi et les autres « Chroniques ironiques d’un spectateur du monde »

(1 avis client)

7.99 15.90 

Dans le but avoué de devenir riche grâce au livre qu’il écrit, un auteur amateur se perd dans la description acide, ironique et humoristique de sa propre vie et du monde qui l’entoure.
Il livre ses réflexions personnelles mordantes et atypiques sur divers sujets tels que la mort, l’Amour, Dieu ou le voisin.
« Je suis méfiant et circonspect, face à l’inconnu qui s’adresse à moi comme si on avait lavé sa voiture ensemble, et qui me tutoie généreusement en gesticulant, pensant être devenu en un instant un intime, proposant services et sorties conviviales, qui me font refuser ses propositions sous le prétexte fallacieux de séances de piscine ou de chimiothérapie… »

Effacer
UGS : ND Catégories : , , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Le paradis est un concept que chacun voit à sa mesure.

Il n’est pas forcément un nuage, peuplé d’anges asexués mangeant des yaourts nature, ricanant bêtement, vêtus de tuniques trop courtes et affublés de coiffures malcommodes.

Il peut être tout autre chose, et personnellement, je vous le dirai quand j’y serai.

*******

Ne jetons pas la pierre à l’être malmené par la génétique, et remercions le ciel, qui, entre nous n’y est sûrement pour rien, de nous avoir donné un physique acceptable et une intelligence toute relative, qui nous permet de retrouver tous les matins le chemin de l’usine sans nous perdre.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

1 avis pour Moi et les autres « Chroniques ironiques d’un spectateur du monde »

  1. COURCELLE

    À lire absolument

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Samp

Il se revendique libre, ironique, cynique, imbécile, drôle.
Amoureux des mots et de la langue, il se passionne très tôt pour les grands comiques comme Raymond Devos, Pierre Desproges ou Coluche. Il puise dans leur registre son inspiration, son goût pour l’absurde et le second degré.
Autodidacte, passionné par la création artistique dans divers domaines tels que la peinture, la musique, l’écriture de chansons ou le tournage de courts-métrages, il fait fi des règles et des passages obligés que pourrait lui imposer la littérature, il écrit en toute liberté.