L’importance de la ” conscience ” en développement personnel et en coaching

9.99 18.90 

Coach en développement personnel,
j’ai pris conscience que les personnes
avec des difficultés profondes et répétitives,
bloquent souvent parce qu’elles fonctionnent
avec leur mental et leurs comportements répétitifs.

Si elles continuent de chercher des solutions en
utilisant leur mental et leurs comportements répétitifs,
il y a donc un grand risque d’échec.

J’ai donc cherché à travailler avec autre chose
que le mental et les comportements répétitifs :

Notre conscience.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS  DU LIVRE

Qui peut affirmer à 100% sûr que nous avons une conscience ?

Et peut on le prouver ?

Pour répondre à ces interrogations je vous propose 5 éléments:

– Le premier élément c’est l’expérience des fentes de Young (physique quantique). Car en physique quantique la matière n’est pas définie en dehors de l’observation.

Cette notion d’observation (ou de conscience) est tellement fondamentale, et la plupart des personnes connaissant mal la physique quantique, qu’il me paraît important de citer des prix Nobel de physique (dont la spécialité était la physique quantique) :

Max PLANCK prix Nobel1918:

Ayant consacré toute ma vie à la science la plus rationnelle qui soit. Je peux vous dire au moins ceci à la suite de mes recherches sur l’atome : la matière comme telle n’existe pas. Toute matière n’existe qu’en vertu d’une force qui fait vibrer les particules et maintien ce minuscule système solaire de l’atome. Nous devons assumer derrière cette force l’existence d’une conscience et d’un esprit intelligent.

Je considère la matière comme dérivant de la conscience. Nous ne pouvons aller au delà de la conscience. Tout ce dont nous partons, tout ce que nous voyons comme existant suppose la conscience.

Werner HEISENBERG prix Nobel 1932 :

Les atomes ou les particules élémentaires elles même ne sont pas réelles, elles forment un monde de potentialités ou possibilités plutôt que des choses   ou des faits.

Erwin SCHRODINGER prix Nobel 1933 :

La conscience ne peut être décrite en terme physique, car la conscience est absolument fondamentale.

Eugène WIGNER prix Nobel 1963 :

L’étude du monde objectif nous mène à la conclusion que le contenu de la conscience est l’ultime réalité.

  • Le deuxième élément se sont les expériences de Mort
  • Le troisième élément se sont les récits de personnes qui ont décrit leurs vies antérieures avant la migration de leur « conscience » dans un autre corps
  • Le quatrième élément, se sont les expériences faites sur les Sorties (de la« conscience ») Hors du Corps.
  • Le cinquième élément c’est le deuxième principe de la thermodynamique: Les systèmes matériels vont vers un état de désordre croissants (Entropie croissante). Ce qui veut dire qu’au bout d’un temps très grand, les systèmes matériels vont vers un état de désordre toujours plus grand, vers une stabilisation irréversible : et ce n’est pas ce que l’on constate dans l’évolution de la terre.
  • ———————————–
  • Si je devais représenter l’enchaînement des causes des difficultés et des souffrances :Si la cause de mes difficultés sont mes attachements à mes raisonnements mentaux (récurrents ou basé sur mes croyances) et à mes comportements automatiques ; et que je cherche des solutions en utilisant mes raisonnements mentaux et mes comportements automatiques, il y a un grand risque d’échec.C’est comme si une femme perdue, pendant une nuit sombre dans le brouillard de Londres, demandait son chemin à Jack l’éventreur.

    Aussi, en tant que coach en développement personnel, j’ai cherché à travailler avec « quelque chose » qui ne soit pas une cause possible de mes difficultés ou de mes souffrances ; et je me suis aperçu que l’état méditatif (observation en

    « conscience ») favorise l’émergence d’informations utiles (des « intuitions »), qui m’aident à voir des causes et des solutions pertinentes pour traiter mes difficultés et mes souffrances ; et je convergeais plus facilement vers l’essentiel.

    Je me suis interrogé comment développer « l’intuition », et d’où elle pouvait venir. J’en suis venu à l’hypothèse que l’intuition ne provenait pas forcément uniquement de notre cerveau (conscience analytique) droit ou de notre cerveau gauche, ou d’un dialogue constructif entre les deux cerveaux (selon le Professeur SPERRY prix Nobel de médecine en 1981), mais pouvait, aussi émerger directement de ma « conscience » (non matérielle).

  • Et si je m’identifie à « tous mes raisonnements mentaux récurrents ou basés sur mes croyances et mes comportements automatiques » (que j’appelle l’Ego ;  mais d’autres personnes peuvent avoir une définition différentes de l’Ego), et que j’essaie de les éliminer, je vais peut être avoir l’impression de me battre contre moi même, de me détruire. Mon estime de moi va se dégrader, je vais perdre confiance, je vais être déstabilisé.Mais mes raisonnements mentaux récurrents, mes croyances partiales/ erronées et mes comportements automatiques ne sont pas réellement moi, c’est une construction temporaire, modifiable : ils ont été mis, ils peuvent donc être enlevés.Je ne me « bats » donc pas contre moi même (ma conscience) si je suis convaincu que ce que je suis profondément, durablement, c’est ma « conscience », mais contre mes attachements, la construction temporaire de moi même qui me fait souffrir.

    Si je veux quelque chose de manière Egotique (avec exigence, pouvoir et attachements: c’est le contraire que ma « conscience» risque de m’envoyer ; pour m’aider à prendre conscience que je veux quelque chose qui n’est pas en harmonie avec les autres et mon environnement. Par exemple, si je veux absolument sortir avec quelqu’un(e), avec exigence, pouvoir, attachements, c’est peut être exactement le contraire que ma « conscience» va m’envoyer : je vais rester seul(e).

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’importance de la ” conscience ” en développement personnel et en coaching”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jean-Loup Crétin

Né le 16 décembre 1951 à Lyon, Jean-Loup CRETIN a suivi une formation d'Ingénieur Arts et Métiers et en coaching. Actuellement coach en développement personnel, il a exercé une trentaine d'années en Recherche et Développement dans l'industrie. Pratiquant en parallèle le développement personnel depuis 1975, principalement en rebirthing où il est accompagnant, et en méditation, il a commencé en 1999 une formation de coach orientation solution, école de Palo Alto. Puis il a été certifié en 2002, date à laquelle il a commencé à pratiquer le coaching en développement personnel. Compte tenu de son intérêt pour la méditation et les états de « conscience » il a développé en 2016 un coaching en utilisant la « conscience »: soit en tant que coach avec une personne qu'il accompagne, soit en auto coaching.