L’île virtuelle – Tome II

7.99 18.90 

Le jeune Quentin Rissag s’est retrouvé propulsé dans un monde inconnu de tous. Censé être dans un jeu télévisuel, il ne peut que se fier à ses sens qui lui hurlent que c’est la réalité. Chacune des morts déjà passées ont été si éprouvantes et réelles qu’il est admis pour tous que tout ceci n’est qu’un mensonge. Mais quelles sont alors les raisons de les avoir envoyés ici ?
La recherche et l’exploration étant les missions confiées ils se plient, plus ou moins, tous à cela. Même si les vagues de morts se succèdent…
Entre amour, révélation, folie, amitié et lutte pour leur survie, Quentin et les derniers survivants tenteront de se sortir de ce cauchemar sans tous disparaitre.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

C’était au tour de Bernard de s’essayer au tir. Notre commentateur n’aurait laissé personne lui prendre sa place. Il chercha une cible du regard pendant qu’Antoine accompagnait Sophie au commentaire. Sur la plage, les volatiles n’étaient que peu nombreux. Une dizaine tout au plus, et assez loin de nous. Dans les arbres, il y avait bien plus de cibles, mais tirer dedans voulait dire prendre le risque de planter la lance dedans et de devoir grimper sur des arbres plutôt raides pour la récupérer. Car les arbres qui bordaient la plage en ce lieu étaient des sortes de palmiers bien plus hauts et apparemment plus lisses que ce que nous pouvions connaître.

Les oiseaux en vol étaient les plus nombreux. Ils tournoyaient en cercle attendant surement le meilleur moment et jaugeant notre degré de dangerosité. Ils mèneraient les terrestres à l’assaut.

******

– Stop !

Ils se coupèrent dans leurs conversations et me regardèrent tous.

– Ici nous sommes bien plus en danger que sur l’île. Écoutez un peu autour de vous !

Ils écoutèrent en tournant un peu la tête autour d’eux. Remarquant le silence pesant qui nous submergeait.

– Il n’y a pas d’oiseaux. Pas de mouvement à part nous. Les seules autres présences ici ce sont des carnivores… Des auvores et le Spinosaure, au minimum. Mais comme vous le savez, ce sont sans doute les plus dangereux que nous ayons eu à rencontrer..

******

Une petite course s’engagea avec Bernard comme seul concurrent. Je ne pouvais pas l’aider, et ma vitesse était vraiment très réduite. Mais suffisante pour tirer Émilia et pouvoir me concentrer sur mon souffle. Il n’y avait encore personne sur la plage et je comptais bien arriver premier dessus. Les mètres diminuèrent de plus en plus pour finalement nous faire toucher le fond. Il y avait moins d’un mètre d’eau. Nous avions gagné.

******

Le Spinosaure réapparut dans la lumière et les murs s’embrasèrent comme en réponse à sa violence. Il stoppa net en voyant également le sol devenir feu et recula en gémissant et criant un peu moins fort devant ce spectacle. Le sourire me monta aux lèvres et je ne pus m’empêcher de hurler à son encontre d’un air de défi. Les autres m’imitèrent avant qu’il disparaisse je ne sais où. Préparant certainement sa vengeance. Mais je n’avais plus peur. Il pouvait revenir que nous serions prêts et que nous veillerions à ce que le feu reste présent.(Chapitre 35 Page 228)

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’île virtuelle – Tome II”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Maître Dragon

Le Maître Dragon est un jeune auteur voguant sur la vague de l’imaginaire et de la fiction. Dans chacun de ses ouvrages il retranscrit ce qu’il voit et ce qu’il apprend de la nature humaine et de ses actions. En les dénonçant le plus souvent. Il est une personne née sur terre et qui aime cette dernière plus que tout au monde. Son rapport à la nature a toujours été particulier. Prêtant des pouvoirs aux choses qui l’entourent et qui deviennent bien souvent supérieures à l’humain destructeur. Son but dans la vie est de sauver les êtres vivants et la Terre elle-même. Ce qui n’est pas une mince affaire.. Ce second tome clôt cette aventure étrange dans l’imaginaire collectif. L’auteur se tournant sur un nouveau genre fictif qui est celui de la chevalerie et de tous ses mythes et légendes.