Les turbulences d’un amoureux

9.99 19.90 

Alexis est capable de toutes les folies pour séduire et conquérir une femme extrêmement belle dont il s’est entiché. Mais il n’est pas du même milieu social qu’elle : c’est une fille d’une famille riche aux ascendances nobles, alors que lui a été élevé par sa mère, professeur de français. Cette jeune femme semble inaccessible pour cet étudiant modeste mais, entêté et amoureux, il ne s’avoue pas vaincu aussi facilement. Il sait ce qu’il veut : elle, Isabelle de Marcillac. Mensonges, trafic, crimes et délits : tous ces méfaits lui permettent de devenir riche lui aussi, ce qui lui aurait été impossible sans l’aide d’une malheureuse prostituée et de trafiquants de drogue. S’ensuivent dix ans de tumultes, de passions amoureuses et de drames.

Histoire d’amour et de mort, de manipulations et de faux-semblants, ce roman dévoile une intrigue bouleversante mais surtout glaciale.

 

 

 

 

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Mon chagrin à moi se nomme Isabelle. Tant de jours sans elle. Sans pouvoir lui parler, la toucher, la caresser, l’embrasser. Sans pouvoir l’admirer, la contempler, baiser les lèvres de son visage remarquablement bien dessiné, enrouler mes doigts dans ses cheveux, parcourir de mes mains gourmandes les merveilleuses courbes de son corps, la douceur de sa peau. Sans pouvoir vivre des étreintes amoureuses, tendres, puis passionnées et jouissives. Que c’est dur ! Ma punition n’est pas l’enfermement. Je suis comme un drogué en manque : j’ai des sueurs froides, parfois des nausées, souvent des insomnies, et toujours de l’anxiété. Il est là mon véritable châtiment : c’est mon manque d’Isabelle, et non pas l’incarcération. Je deviens fou à en hurler, à me cogner la tête contre les murs. Je dois à mes compagnons de cellule de ne pas m’être blessé davantage.

******

Nicolas pense souvent au crime qu’il a commis. Depuis qu’il est détenu, il est soigné par un médecin de la prison et a été sevré progressivement. Désormais, il n’éprouve plus ce besoin irrépressible de drogue, ses malaises ont disparu et il a retrouvé toute sa lucidité. Mais le fait d’être de nouveau en possession de toutes ses facultés a aussi un effet pervers : il a pris la pleine mesure de l’ignominie de son méfait et s’en trouve d’autant plus accablé. Il se juge ignoble et pense même qu’il aurait dû être condamné à mort. L’agression lui revient sans arrêt en mémoire et le hante la nuit. Il fait des cauchemars où il revit la scène, et il se réveille alors agité et en sueur.

Il pense aussi beaucoup à sa mère. Elle lui rend régulièrement visite et lui apporte des colis. Elle a déménagé et demeure dorénavant à Saint-Omer, près de la prison de Longuenesse. Ploresse l’a quittée ; il s’est trouvé un nouveau gîte chez une autre faible femme. Laurence Métayer dit souvent à son fils qu’elle est mieux sans Ploresse. Elle espère que Nicolas obtiendra une réduction de sa peine en appel.

Voici où la dépendance a conduit Nicolas. Il s’est laissé manipuler par des dealers sans scrupules qui l’ont fait sombrer dans des paradis artificiels au fond desquels il s’est retrouvé enfermé. Incapable de se sortir de l’enfer de la drogue, il est devenu un criminel pour pouvoir satisfaire ses besoins addictifs. Et maintenant, c’est un taulard. Le repentir est inutile et n’est plus de mise. Il a causé bien trop de souffrances, et il en ressent une honte profonde. Tout au long de sa vie, il subira un châtiment plus terrible encore que la prison : il devra vivre avec son meurtre sur la conscience.

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les turbulences d’un amoureux”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Jacky Ricart

Commandant de police en retraite, l’auteur a exercé sa fonction principalement dans des services d’enquêtes et d’investigations. Il a terminé sa carrière comme chef de circonscription dans la cité balnéaire de Berck-sur-Mer.
Il s’est essayé à l’écriture de pièces de théâtre de boulevard avant de se lancer dans le polar. Sa fonction de policier, qui l’a amené à côtoyer le genre humain dans toute sa diversité, l’aide à créer des personnages farfelus, fantasques, fabuleux, mais crédibles. Dans ce premier roman de pure fiction, est relatée une affaire inspirée d’une enquête qu’il a dirigée.