Les Partisans Moïs dans la guerre (française) d’Indochine – 1940-1954

9.99 19.90 

 Il n’y a pas de guerres justes que l’on aurait le droit de faire ni de guerres injustes qu’il faut condamner ; il n’y a que des révoltes de peuples contre des oppresseurs qui envahissent leur territoire ! Ce fut le cas des montagnards du Centre Annam s’opposant à l’invasion du Vietminh. Ils s’allièrent aux forces françaises qui combattaient en Indochine pour préserver la liberté du peuple vietnamien menacé par la dictature communiste. Ce fut un combat mené par des gamins de vingt ans, trahis et abandonnés par la lâcheté politique de gouvernants incapables de faire la paix.

Effacer
UGS : ND Catégories : , , Brand:

Description

« Nos troupes sont ici pour tenir la parole de la France.
Nous avons promis aux Vietnamiens de les protéger du communisme.
Nous sommes ici pour défendre le monde libre en entier.
C’est pour cela que nos soldats versent leur sang, c’est pour défendre ses valeurs de civilisation que la France se sacrifie ici. »
Général de Lattre de Tassigny à Saigon, 1951

(…)

  • Je ne me sens pas enfermée dans une nationalité. L’Indochine est un carrefour naturel de civilisations ; ici, l’Asie et l’Europe s’y rencontrent pour un mariage d’amour et de raison, même si les contradictions culturelles paraissent flagrantes. C’est ainsi que les Blancs prennent le deuil en noir, alors que les Jaunes le prennent en blanc ; les Chinois lisent de droite à gauche et de bas en haut ; chez nous une couturière « tire » l’aiguille à elle, ici elle « pousse » l’aiguille comme si elle faisait de l’escrime. Mais les résultats, dans un cas comme dans l’autre, sont identiques.
  • Objection ! t’aurait dit Kipling : « l’Est est l’Est et l’Ouest est l’Ouest ; tous deux ne s’uniront jamais ».
  • Ce n’est pas mon point de vue. Je préfère celui d’André Suarès : « l’Orient est la matrice, l’Europe est l’acte. Femelle l’Asie, mâle l’Occident. Il faut les deux pour faire un monde. »

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Partisans Moïs dans la guerre (française) d’Indochine – 1940-1954”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Paul Vallin

 Après avoir exercé le métier des armes durant quatre décennies, ce vieux soldat a posé son sabre et s’est armé d’une plume pour conter les « facettes » de l’Histoire pudiquement oubliées sous la poussière des archives. Tout en promenant sa giberne dans tous les coins du monde où la République, imbue de ses valeurs universelles, estimait devoir  s'imposer aux autres civilisations et avoir son mot à dire, l’homme d’armes s’est fait philosophe pour observer et écrire ses réflexions.

Tour à tour enfant de troupe, chef de poste en Algérie, instructeur de combat, commandant d’unité, chef de corps, il a participé à de multiples opérations extérieures ; ce baroudeur fut un tacticien de terrain. Sa connaissance de l’Histoire et sa curiosité des diversités sociologiques nous apportent un « éclairage » d’humanité, tout en témoignant d’un talent littéraire aussi savant que passionnant. Une plume à suivre !