Les faits boomerang – Coupable d’avoir parlé… ?

9.99 19.90 

Je suis tranquillement installée sur mon canapé en regardant un film. Je me dis : « Heureusement, ce n’est qu’une fiction ! ». Puis je réalise que l’écran est noir. Le film est dans ma tête. Une bande de Möbius qui passe  et repasse des images et des sons, sans fin.
NON !! Ce n’est pas une fiction, c’est mon histoire !!
Des faits réels… loin du conte de fées, une succession d’évènements paralysants, traumatisants…  Une relation secrète avec mon directeur qui aurait dû se terminer comme elle a commencé, sans faire de bruit.
Pourquoi cela a-t-il mal tourné ? Les voiles qui masquaient ma vision se sont dissipés… et tout a changé…

De la manipulation au mensonge, de l’agression physique à la pression psychologique, rien ne m’a été épargné… Des collègues de travail sont devenus ses alliés ; soit acteurs, soit simplement en brillant par leur silence, ce qui a créé pour moi un climat délétère au travail.
Ce silence que nous connaissons tous et qui quelquefois s’avère être une arme redoutable, une véritable menace, un atout majeur pour le “gentil chasseur et agresseur”.

Je me suis rebellée !! Mais avant, il m’a fallu du temps pour comprendre que je m’étais moi-même enfermée dans une prison, la prison du silence, la prison de la peur… Alors, j’ai cherché la clé pour me libérer.

  En gardant moi-même le silence, j’ai été mon propre geôlier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                               

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Le coronavirus était arrivé sans carton d’invitation. Tel un clandestin, il avait passé les frontières, nous prenant au dépourvu. Son origine nous était inconnue et nous ne pou-vions le comprendre ; le monde entier était à ses trousses. Cette année 2020 serait une course contre la montre et tous les puissants du monde n’y pouvaient rien. Seul contre tous, il avançait sans fin. Dévoilant nos failles et nos faiblesses, il avait pourtant permis de créer des liens entre les humains. Si petit et puissant, il était arrogant. Invisible, il nous avait tous mis à nus. Creusant la distance pour que l’on ne se touche plus, il nous apprenait à vivre autrement. Toute notre attention était tournée vers lui, si bien que nous oubliâmes qu’il n’était pas le seul danger…

C’était la première fois de ma vie que je mettais les pieds dans une cellule !! Je me sentais bien, je ne ressentais aucune énergie négative. Et mieux que tout, je me sentais à l’abri. Étrange sensation de bien-être, de calme et de sécurité… sans doute parce que j’étais une simple visiteuse. Une pensée me traversa l’esprit à ce moment-là. Je préfère être libre en prison, qu’en prison à l’air libre ! Ma relation avec Justin m’avait emprisonnée dans le silence et la souffrance. Je ne souhaitais qu’une chose, me libérer des chaînes invisibles qui me liaient à lui ! Ces chaînes n’étaient autres que la culpabilité que je ressentais, la honte et la crainte de parler, de dénoncer. Durant tous ces longs mois, j’avais la clé de la serrure qui ouvrait la porte de la prison où je m’étais enfermée moi-même.

J’étais la serrure, et j’étais la clé.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les faits boomerang – Coupable d’avoir parlé… ?”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Thémis Sibylle

Thémis SIBYLLE est née en 1973, en Haute-Savoie. Elle a choisi de partager son histoire vécue dans le milieu professionnel. Elle croit profondément que nous naissons tous égaux et que ce sont nos comportements et nos choix qui font de nos vies et de ce monde ce qu’ils sont. Le changement est accessible à tous, sans exception. Vouloir changer soi-même pour changer les choses...c’est un beau chemin, à emprunter pour celui qui réalise qu’au fond, c’est ce qui donne un sens à sa vie. Tomber, se relever, se tromper et recommencer. C’est à chacun de se prendre en main. Tout comme la rose nous attire, ses épines ne nous empêchent pas de la prendre entre nos mains. Il en va de même avec notre propre vie et nos propres erreurs. La vie nous apprend à nous émerveiller, à devenir meilleurs en évitant de se piquer encore. Le choix est le bien le plus précieux que nous ayons. Thémis a choisi de se libérer pour donner envie aux autres de le faire à leur tour, ou au moins de le tenter. Planter la graine et laisser le temps faire, chacun saura que c’est le moment pour lui.