Les cris du silence

7.99 14.90 

« Chaque jour, à chaque instant, vous vous faites des films. A chaque heure, à chaque minute, ce flot incessant de monstruosités vous marque. Il vous marque l’esprit, il vous marque le corps. Vous avez mal. Vous faites du mal. Vous vous faites mal. Le cerveau fonctionne en accéléré, le temps n’est plus une référence. Il devient long. Eternel. La nuit est jour. Le jour est nuit. Les cauchemars sont alors maîtres en matière de réveils et d’insomnies. Les somnolences découpent le matin de l’après-midi.
Je suis là, à marcher, égarée… Jeune femme que je suis, complètement cassée, détruite par les sorts de la vie… »
Il va vous être raconté ici, l’Histoire de Marry. Elle vous dévoile tout. Avec ses mots à elle. L’histoire de Marry, c’est en fait mon histoire… C’est aussi celle d’un grand nombre d’autres enfants… Parfois elle fait peur, parfois elle est crue, parfois elle redonne espoir… Espoir en la vie, espoir en l’humanité.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Et voilà… Encore un cours que je n’ai pas suivi. Je me lève, ma tête tourne… Je traverse le couloir et me retrouve sans trop savoir comment, devant le miroir des toilettes. Un visage défait se présente à moi. Une plaque rouge sur la joue… J’ai dû dormir un sacré bout de temps. Que vont dire les autres quand je vais retourner en cours ? Et leurs regards… ? Il ne me faudra que quelques secondes pour tout oublier. Je m’asperge le visage d’eau fraîche. Je retrouve doucement mes esprits et automatiquement, je rejoins ma place en classe, comme si de rien n’était. Je n’ai même pas prêté attention à mes pas dans ce couloir… Non, je n’ai pas vu défiler le sol jaune ni les murs blancs, parfois peints en rouge ici et là… Je n’ai pas non plus remarqué le silence régnant, prenant… Le temps en suspens, chaque élève attendant avec impatience, la cloche qui doit sonner très prochainement.

Et moi, petite Marry, le regard perdu, je ne sais plus : où je suis ? Qui je suis ? Ce que je vis ? Sans m’en rendre compte, je replonge dans mes pensées les plus profondes…

 

******

C’était un dimanche. Un dimanche ordinaire. Un dimanche comme tous les autres dimanches. Un dimanche de printemps. Tout le monde est là, cousins, cousines, oncles et tantes. Tous réunis chez ma grand-mère, comme tous les dimanches. Il fait beau et chaud. On va jouer dehors. On joue à cache-cache. IL vient me voir, m’emmène.

 

******

Inceste… Je viens seulement de découvrir ce mot. Enfin je peux savoir comment nommer cette chose. Elle existe bel et bien. Elle a un sens. Un mot qui la caractérise. Les mots sont brutaux. Ils me frappent. Me poignardent. Et à ce moment seulement… Je comprends toute leur importance, ma détresse…

 

******

Luc vient nous rejoindre avec quelques-uns de nos amis. On parle tous ensemble pendant longtemps. Des douches se libèrent, tout le monde se précipite. Trop tard pour Luc, il n’y a plus de douche disponible pour lui.

Il me demande s’il peut venir… Je lui dis « non », mais il insiste. Je le laisse donc entrer… Pour moi se doucher ensemble ne veut pas dire grand-chose. Pour lui, apparemment, si… Il entre. Me déshabille. Je lui fais « non » de la tête. Il commence à me caresser. Je me retrouve coincée, incapable de faire quoi que ce soit…

 

******

Je commence à me souvenir. Je commence à me rappeler. Les moindres détails… Pendant sept ans, j’ai vécu dans l’oubli. Pendant sept ans, j’ai vécu dans le silence. Là, je comprends. Je ne le sais pas encore, mais il me faudra plus de sept autres années de thérapie pour réussir à m’endormir tranquille. Fermer les yeux sans avoir peur… Je ne le sais pas encore, mais j’aurais eu autant d’années de zones d’ombre que d’années à me reconstruire. Essayant de vivre. Même bien souvent, en essayant seulement, de survivre.

Tout vous ronge. Vous êtes mort, à l’intérieur. Vous ne méritez rien. Vous êtes sale. Vous n’êtes plus reconnu en tant qu’être. Vous êtes cette chose. Innommable.

La peur vous ronge. La honte vous gagne. La culpabilité vous habite.

Vous sombrez, toujours plus bas.

Chaque jour, à chaque instant, vous vous faites des films. À chaque heure, à chaque minute, ce flot incessant de monstruosité vous marque. Il vous marque l’esprit, il vous marque le corps. Vous avez mal. Vous faites du mal. Vous vous faites mal. Le cerveau fonctionne en accéléré, le temps n’est plus une référence. Il devient long. Éternel. La nuit est jour. Le jour est nuit. Les cauchemars sont alors maîtres en matière de réveils et d’insomnies. Les somnolences découpent le matin de l’après-midi.

Je suis là, à marcher, égarée… Jeune femme que je suis, complètement cassée, détruite par les sorts de la vie…

 

******

J’étouffe. Tu m’étouffes. Maman, tu ne comprends pas. Tu ne me comprends pas. Je suis mal et tu ne le vois pas. Je ne suis pas bien ici. Cette maison me fait peur. On ne parle pas, on crie. Je crie. Ma peur. Ma colère. Tu ne comprends pas que j’ai besoin que certaines choses sortent de moi ? Tu ne me demandes pas. Tu ne cherches pas à savoir. J’ai simplement l’impression que tu n’es pas là. Tu ne m’entends pas. Tu ne me laisses pas m’exprimer. Te dire ce que je porte en moi. Le mal. Tu as peur ? J’aimerais seulement que tu sois là pour me réconforter. Et pourtant… Ta présence m’insupporte. Ton regard… Empli de pitié…

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les cris du silence”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Emeline Leduc

Educatrice sportive de profession, l’auteure apprécie tout autant la littérature. Elle découvre l’écriture à l’âge de dix-sept ans. Encouragée par ses professeurs, elle leur écrit, elle leur raconte. Ecrivant surtout pour elle-même, elle finit par partager quelques textes qui sont très vite appréciés. La question de publication lui est alors proposée. « Assise là face à la mer » est une fiction où la réalité a aussi joué son rôle. Ce livre est son premier roman publié, mais finalement le troisième écrit. Les autres feront ils suite ? L’auteure sort son deuxième roman « Les cris du silence ». Elle vous dévoile cette fois, sa vie la plus intime. Elle se replonge dans ses plus jeunes années, de son enfance à son adolescence. Surtout elle témoigne, pour elle et pour tous les autres…