Les contes de Papère et Petipied – Contes à l’usage des parents pour leurs enfants

4.99 13.90 

Le conte parle de tout… à tous, l’air de rien, sans blesser ni tourmenter l’enfant qui est en nous ou celui que nous accompagnons, au jour le jour. J’ai cherché, au travers de ses règles, à répondre à quelques-unes de ces peurs qui nous accompagnent tout au long de notre vie. Mais surtout, de donner aux parents ou aux éducateurs un moyen de répondre, d’une manière poétique, à ces tourments qui habitent leurs enfants. Ainsi, toutes leurs peurs sont volontairement « démesurées » pour qu’ils puissent en rire ensemble et surtout ne plus en avoir honte ! Si Petipied dort avec une bouée pour ne pas se noyer dans son lit, il illumine le monde grâce à sa lumière dans la nuit. Ou encore, sait nous faire sourire et pleurer enfermé dans sa pierre, comme nous pouvons l’être parfois.

Effacer
UGS : ND Catégories : , , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

«Tu sais, devenir Père n’est pas une mince affaire

Surtout si Tu n’es Pair, L’élever sans Sa Mère…
Te rends-Tu Conte de tout ce que Tu devras faire
Etre là même las toujours là, mon Papère

Si c’est vraiment ce que Tu veux… Que Tu désires

Il est Grand Temps que Tu Te prépares à partir
N’oublie rien de tout ce qu’il Te faut pour grandir
Une Sorcière Une Fée et un soupçon d’Avenir

 

Va dormir Tes Rêves ont grand besoin de ménage
En aucun cas Ils doivent se croire d’un autre âge
Sinon Ton Enfant en payera le dommage
Quelque soit M’entends-Tu quel que soit son courage ! »

-+-+—-+

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les contes de Papère et Petipied – Contes à l’usage des parents pour leurs enfants”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Tsvika

Tsvika est conteur depuis plus de 40 ans. Il est né à Paris, dans le 12ème arrondissement, près de la Bastille, de parents survivants de la Shoah. Il est devenu conteur pour parler au nom de tous ceux qui n'ont pu dire. S'il a commencé par des contes traditionnels, il les a vite abandonnés au profit de Cont'emporains, comme il les appelle. Après des études d'économie et d'architecture, il s'est offert « l'Heure du Conte » dont il vit depuis lors. Il a, aussi, mis au point une méthode d'apprentissage de la grammaire par le conte qui permet à tout un chacun de (re) découvrir la grammaire, Le Grand Grimoire, comme il la surnomme. Il voyage avec ses personnages d'école en école, d'atelier en atelier, de salle de spectacle en salle de spectacle où il entraîne son public dans les sites insolites de l'Imaginaire. Au travers des contes de Papère et Petitpied, il cherche à dédramatiser les problèmes rencontrés par tout un chacun, en leur donnant une réponse poétique.