Les âmes maudites

6.99 13.90 

L’amour est un sentiment étrange, incontrôlable et imprévisible. Quand il vous envahit, vous perdez le sens du réel ; quand des phénomènes étranges s’en mêlent, vous perdez les pédales.

« Tomber » amoureux à un âge avancé peut être une bénédiction, avec l’espoir de finir sa vie dans le bonheur. Mais aimer une jeune fille plus jeune que vos enfants est source d’inquiétude profonde. L’ambivalence qui vous mine, entre aller de l’avant et le retrait bloque votre raison dans un carcan d’incertitudes. Enfin, quand l’âme s’en mêle en tant qu’entité indépendante, elle vous « balade » d’une vie à une autre en vous dévoilant des secrets ancestraux et la malédiction qui la poursuit depuis l’âge des temps. Cette dernière ne pouvant être levée qu’à travers la « procréation » avec une âme sœur. Vous comprendrez alors que cette histoire d’âmes sœurs n’est pas une chimère, mais une réalité ancrée en nous.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Le pantin

 

Marionnette longtemps entre des mains expertes

Manipulée sans vergogne sur soi acharnées

Prédatrice innée marionnettiste devenue

Jouer sans prévenir conséquences advenues

Accro devenu de ces gestes inadaptés

Vouloir en sortir à en mourir

Vivre de nouvelles folies inespérées

Écrire, gerber tout le mal habité

Balayer, vider mon âme traumatisée

De rancœur et de haine déchirée

Commencer recommencer sans regret

Voir venir et avancer.

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les âmes maudites”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Hamid Challal

Après de longues études qui le mènent à un doctorat en économie, il retourne en Algérie où il se destine à une grande carrière. Après un passage contrarié dans la haute administration, il reprend sa charge d’enseignant à l’université de Tizi-Ouzou au début de la décennie noire. Grand réformateur, il ne passe pas inaperçu auprès de l’administration centrale et du groupuscule islamiste de cette université. Menacé, il décide alors de s’exiler en France. Après de nombreuses péripéties et des conditions de vie misérables, il prend enfin la gérance d’une station-service. C’est à la suite d’une longue maladie qu’il décide de consacrer son temps à l’écriture, son premier amour.