Le pire des mondes

8.99 18.90 

Nous vivons dans un monde instable et compliqué !
Une succession de faits mal interprétés, manipulés intentionnellement, nous conduira un jour à une conflagration mondiale. Les bombes nucléaires mégatonniques parleront, ce sera « le grand chambardement », des centaines de millions d’êtres vaporisés, des milliers de cités en ruine, l’équilibre instable de la terreur rompu, la Terre calcinée irrémédiablement, abandonnée pour des siècles aux moisissures, aux lichens !
À moins que d’ailleurs, du cosmos d’où nous observent très certainement de nombreuses civilisations pacifiées et abouties, des êtres compassionnels n’interviennent pour arrêter ce gâchis !
Peut-être espérons-nous cette aide venue d’ailleurs…

Effacer
UGS : ND Catégories : , , Brand:

Description

Les visiteurs de l’espace

Les Goldaguiens visitent depuis longtemps d’autres planètes habitées, dont notre Terre. Ils y ont établi des bases permanentes, où vivent et travaillent des spécialistes scientifiques de toute sorte, géologues, archéologues, sociologues, biologistes, mais ils se passionnent aussi pour la faune, la flore et les Arts. Ils rapportent sur Goldaga des échantillons et de nombreuses vidéos et photos qui sont exposées dans leurs multiples musées visités avec ferveur par leurs concitoyens. Leurs bases terrestres sont situées sous les glaces des banquises de l’Antarctique, dans des cavernes souterraines et sous les Océans. Sur Terre travaillent en permanence entre 100 et 200 Goldaguiens, spécialistes hommes et femmes qui communiquent en continu avec leur hiérarchie et en reçoivent les ordres et programmes de travaux. Ils nous observent !

Ils nous observent :

Les grandes nations terriennes dépensent de gigantesques budgets généreusement attribués à des entreprises du secteur de la Défense pour financer leurs recherches de super-armes : armes à énergie dirigée, bombes à plasma, missiles à propulsion nucléaire qui pourront circuler indéfiniment dans l’espace, gaz innervant ou incapacitant, virus létaux. Il nous apparait évident qu’un jour ou l’autre, la maîtrise d’une de ces armes va échapper à ses concepteurs, qui en perdra le contrôle lors d’une guerre ou par mauvaise interprétation d’une situation tendue : dans un passé récent, la Planète Terre s’est trouvée très proche de cette éventualité épouvantable !

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le pire des mondes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : René Romano

Acteur international dans le secteur nucléaire, puis dans la conception d’antennes pour les hélicoptères de combat et les sous-marins nucléaires d’attaque, l’auteur a côtoyé à l’est et à l’ouest les décideurs politiques et industriels de l’atome et de l’armement.
Nommé par l’État français consul honoraire d’Ukraine, il eut l’occasion d’approcher ce qui fut le plus important accident nucléaire connu, l’explosion mondialement catastrophique des réacteurs de Tchernobyl, une conséquence dramatique d’une série d’erreurs humaines : l’effet « papillon » qui peut transformer un incident banal en catastrophe mondiale !
Chevalier de la Légion d’honneur.
Auteur d’un guide de la sécurité industrielle (Dalian).