Le grand défi -Pour sauver l’humanité

7.99 18.90 

Un livre détonnant qui bouleverse les idées reçues

L’auteur développe sept thèmes très différents les uns des autres : les injustices, l’économie politique, les forces de l’esprit, la science, l’écologie, le sectarisme, les médias. Tous ces thèmes conduisent tous à la même conclusion : si rien ne change, l’humanité va au mieux s’installer dans la perversité au pire s’éteindre.

Son diagnostic est sans appel : la nature même de l’homme est incompatible avec la vie en communauté. L’homme est par construction égoïste, orgueilleux, jaloux ; trois vices majeurs qui ont toujours exacerbé les besoins de puissance, de cupidité, de jouissance. Les hommes ont dépassé les limites de l’acceptable, ils sont au bord de leur autodestruction.

Il analyse avec finesse les causes qui rongent l’humanité et propose des solutions originales, novatrices. Il s’attaque avec violence à l’incurie des hommes qui nous dirigent, aux forces de l’argent, à la désinformation. Il affirme : « Aucun homme sur terre ne devrait mourir de faim ou de soif, être traité dans l’indignité, aucune guerre ne devrait être possible… Les solutions existent, elles sont à portée de main, il suffit de les saisir ».

L’auteur s’attache à tracer un chemin pour permettre aux générations futures de vivre ensemble dans la paix et le respect de chacun.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

 

[…] Dans ce livre, vous allez découvrir que l’humanité peut se développer dans la paix, dans le respect de chacun. Des solutions existent, elles sont simples, faciles à comprendre, dictées par le bon sens. Nous verrons que la pauvreté, les injustices ne sont pas une fatalité, que l’argent nécessaire au besoin de chacun n’est pas un souci, que donner du travail et du loisir à tous n’est pas un rêve. Nous verrons que le désarmement, la paix ne sont pas des utopies.

Nous verrons aussi que la mort n’est qu’un changement d’état, que la vie continue bel et bien après notre mort […]

 

****

[…] Le débat politique du monde tourne en boucle depuis des décennies pour savoir quelle est la meilleure idéologie : le royalisme, le libéralisme, le communisme, le socialisme, le fascisme. Ne croyez-vous pas qu’il serait temps de sortir de ces débats et d’ouvrir les yeux ? Aucune de ces idéologies ne fonctionne, le monde les a toutes expérimentées […]

 

****

[…] Sur un thème aussi controversé et mystérieux que les « forces de l’esprit », je n’ai pas la prétention de démêler des choses qui sont pour l’instant mystérieuses. Par contre, je peux affirmer avec force, une très grande force, que contrairement aux idées reçues : Nos morts nous parlent, ils sont toujours vivant […]

 

****

[…] Quand le système libéral organise le libre-échange mondial, il ne fait rien d’autre que de donner la permission (la liberté) aux « canards sans tête », d’exploiter la misère du monde sans aucune limite. C’est un monde où la dignité des hommes est foulée au pied, où les travailleurs ne sont que des coûts. Un monde qui a un coffre-fort à la place du cœur, un monde qui s’arroge tous les droits. En fait, le système a offert aux prédateurs financiers un terrain de jeu mondial sans arbitres. Ce système est d’autant plus préoccupant qu’il n’a pas de tête, c’est une « main invisible » qui règne sans partage […]

 

*****

[…] Aujourd’hui, ce sont les milliardaires qui informent et éduquent les citoyens. Au nom de quel droit, de quelle idéologie, l’information devrait-elle être confiée aux bons soins de l’économie privée ? Quelle légitimité ont des milliardaires ou des oligarques industriels pour gérer l’information ? Si messieurs Bezos, Arnault, Murdoch, Bolloré… veulent faire de l’argent, qu’ils le fassent avec le divertissement, le sport, mais pas avec l’information, ou l’éducation des peuples […]

 

****

[…] L’économie de marché est un bon système, il a fait ses preuves, mais il s’est dévoyé par lui-même. Il est temps de remettre de l’ordre dans ce monde de brutes, d’y introduire de l’humanité et des règles. Il est temps que la politique retrouve sa grandeur. Il est temps que nos dirigeants comprennent qu’ils sont là pour rendre la majorité de leur peuple heureux. Ils ne sont pas là pour satisfaire le marché, les minorités et fermer les yeux devant les injustices […]

 

****

|…] Nous ne changerons pas la nature humaine d’un coup de baguette magique. Seule la contrainte peut avoir raison du vice. Si nous ne sommes pas capables d’ériger des règles mondiales auxquelles se soumettent les États, les guerres ne cesseront jamais. Si nous voulons vraiment éviter durablement les guerres, nous n’avons qu’une seule solution. Nous devons nous doter d’une gouvernance mondiale digne de ce nom. Les états du monde, petits et grands devront obéir aux règles édictées par une autorité suprême (l’ONU). Nous devrons admettre une fois pour toutes que nous sommes des citoyens du monde avant toute chose […]

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le grand défi -Pour sauver l’humanité”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Claude Viancin

Industriel