Le crime et l’enfant – 32 procès sous le regard d’un avocat

(4 avis client)

7.99 18.90 

L’enfance, son innocence, sa pureté ; la justice, ses horreurs, son âpreté : deux mondes qui jamais ne devraient se croiser. Pourtant… Qu’ils soient victimes, témoins, ou même parfois auteurs de faits criminels, nombreux sont ceux confrontés très jeunes à l’appareil judiciaire. Trop jeunes.

Face à cette machine qui peut faire grandir ou détruire, l’avocat protège, veille à sauver ce qui peut l’être. Témoin unique de cette confrontation entre deux mondes, il saisit l’émotion intense qui émerge, lorsque des destinées se jouent devant les cours d’assises.

À travers trente-deux affaires criminelles plaidées sur près de vingt ans de carrière, ce livre, témoignage précieux d’un avocat pénaliste, raconte les vies qu’il faut préserver de l’indicible. Celles qui se cachent derrière les chiffres et les réformes de la justice des mineurs, et qu’il s’agit de mettre en lumière, afin que d’autres victimes aient à leur tour le courage de parler.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Quand il a dû parler devant la cour d’assises, je me suis positionné entre son père et lui. J’ai fait rempart de mon corps, pour qu’il ne le voie pas, parce que je savais qu’il ne pourrait pas parler s’il croisait le regard de son papa. C’est une attitude que parfois les avocats de la défense n’acceptent pas, considérant que je sors de mon rôle. Je n’ai en revanche jamais eu de remarque de la part des magistrats, qui comprennent cette technique de protection, de préservation. Il n’y a pas qu’un seul enjeu au procès, qui serait la culpabilité d’un accusé. Il y a, par exemple, ces éléments qui vont conditionner la suite d’une vie, faire en sorte qu’elle se déroule dans de meilleures conditions.

——-

« Je cherchais du regard un oiseau, un écureuil ou une jolie petite fleur pour me faire oublier ce qui se passait… »
Et les larmes me montent aux yeux.
« La petite fleur, c’est elle, dirai-je ensuite au procès. Une fleur au milieu des détritus. »

——-

Incroyable, surtout, que ce scénario se soit déroulé, pendant plus de dix ans, sous l’œil d’un système éducatif et judiciaire oscillant entre inefficacité et nocivité. Incroyable que ce système se soit rendu coupable de mise en danger de la vie d’autrui, cette vie qui est la plus chère à nos yeux, celle de nos enfants.

——-

C’est un enfant en larmes qui répond :
« Je vous jure, monsieur, c’est pas moi qui ai tué mon papa… »

——-

J’ai voulu le ramener, comme j’ai pu, à son statut d’avant. Avant la victime, le témoin, le suspect. Il sera toujours un petit garçon qui a perdu son père, et vu sa mère condamnée pour ce meurtre. Mais il a compris qu’il a tout de même le droit de vivre.

——-

Alexandre était un petit garçon quand sa mère est morte, quand son père a été incarcéré. C’est maintenant un adolescent, qui doit raconter à des juges et des jurés tout ce qu’il sait de l’histoire de sa famille, des relations entre sa maman et son papa. Il n’a rien vu des faits en eux-mêmes mais, en ce qui concerne le contexte, c’est un témoin-clé. Alexandre est écouté très attentivement par tout le monde. Il a 14 ans.

——-

« Quand je regarde Rose pleurer juste après la prononciation d’un verdict d’acquittement, je suis atterré. Les larmes coulent en silence sur ses joues. J’ai peur que la guerrière ne soit profondément blessée. L’avocat général la regarde longuement. J’espère alors que cette image s’imprimera dans sa conscience. Quant à moi, je serai là, pour elle, car elle a dit la vérité. »

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

4 avis pour Le crime et l’enfant – 32 procès sous le regard d’un avocat

  1. pellerin Françoise

    ce livre doit être passionnant pour observer la justice faite aux enfants et on leur doit bien
    j’aimerai la version papier.
    pouvez vous me dire quand pourra ton se la procurer ? dans les librairies ?

  2. SM

    Le livre a l’air vraiment génial d’après les descriptions. Vraiment hâte de le lire, vivement la sortie de ce nouveau livre !!!

  3. Renée Cornet

    Via cet avis, je voudrais transmettre à Maître Geiger toute l’admiration que j’ai pour lui, l’entendant régulièrement dans ces émissions télévisées citées ici !
    Son immense humanité, sa délicatesse, sa simplicité et sa justesse m’émerveillent et me touchent profondément !

  4. Brouard

    J ai commandé ce livre e n librairie mais difficile à obtenir à cause sois disant d un éditeur trop petit

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Marc Geiger avec Jim Gassmann

Marc Geiger est avocat depuis 1988. Après avoir fait toutes ses études de droit à Paris II, il prête serment et exerce pendant deux ans à Paris, avant de s’installer à Carpentras (Vaucluse) en 1990. Très vite tourné vers la défense des enfants victimes, il s’est forgé une solide réputation devant les juridictions pénales, plaidant régulièrement devant les cours d’assises à travers le pays. Depuis 2000, Marc Geiger intervient à la télévision. Il a notamment apporté son expertise pendant dix ans sur le plateau de Toute une histoire, aux côtés de Jean-Luc Delarue puis de Sophie Davant. À partir de 2017, sur France Télévisions, il collabore à l’émission Ça commence aujourd’hui, présentée par Faustine Bollaert, où la clarté de ses explications est saluée. Il a coécrit ce livre avec Jim Gassmann, journaliste dans la presse régionale, ayant exercé plusieurs années comme chroniqueur judiciaire au Dauphiné libéré.