Le carnet de Barbara Delo

7.99 16.90 

Barbara ne cherche pas à plaire, elle exprime mécaniquement ce qu’elle ressent au plus profond de son être. Son récit de femme mère-célibataire et de cheffe d’une PME est contraint, tourmenté, violent parfois. Son mal-être la conduit à la haine, à l’irréparable.
Elle se raconte sans pudeur, elle n’hésite pas à se montrer nue pour provoquer l’autre, son désir. Pour jouir avec lui. Sans lui. Éros n’est jamais loin, un Éros disloqué, fiévreux, angoissé de l’après. Insatisfait.
Au total un récit expressionniste brutal, attachant. Les dialogues et dialogues intérieurs se succèdent. Ponctués de réflexions de société, de cris de douleur intérieure.
Une belle découverte que cette peinture sans fard à la manière d’Egon Schiele. Dans ce roman intimiste, rythmé et original, la quête de Barbara Delo pour son carnet emmène le lecteur sur le questionnement de l’existence.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Je me laisse porter par l’instant. Une trentaine de personnes sont là. C’est vrai, c’est sympa cette soirée. Marco vient vers nous et demande à sa sœur si tout se passe bien.

– C’est merveilleux. Quel vernissage ! Tiens, je te présente ma voisine, Barbara. Je t’ai déjà parlé d’elle.

– Bonjour.

– Bonjour, je lui réponds en lui tendant la main, un sourire discret, le regard profond.

Le courant est passé. Il a l’air d’en être satisfait. Satisfait de lui, du moment, de m’avoir rencontrée ; le dernier point me semble improbable. Je crois que je m’emballe.

– Vous aimez ?

– Oui, je lui mens.

Je n’aime pas, c’est sombre et sans espoir.

En fait, je ne comprends pas ce que je vois. Cela me rend mal à l’aise. Au moins, cela éveille en moi une émotion. C’est peut-être le but recherché. L’émotion du mal-être et du rejet. De l’interrogation, sûrement.

– Je suis sûr que non. Vous n’aimez pas. Alors pourquoi vous ne le dites pas ?

Je rougis. Je me suis fait piéger à mon propre jeu.

– Je ne sais pas. C’est vrai que je n’aime pas.

– Tu m’avais dit que tu trouvais ça bien, dit Léna avec un ton de voix aigu et désagréable à souhait. Barbara, enfin ! C’est beau. Marco, elle plaisante.

– Non, elle ne plaisante pas, dit-il simplement.

– Non, je ne plaisante pas, je n’aime pas.

Je me passe les mains dans les cheveux, faisant mine de me recoiffer, l’attitude de ma gêne. Je me sens tomber dans un puits sans fonds. Je pose délicatement mon verre sur cette immonde table digne d’un dessin animé surréaliste, et je m’en vais comme ça, sans dire au revoir, comme une personne mal élevée.

Je n’y peux rien, je ne peux pas faire autrement. Je dois sortir. J’étouffe.

Arrivée dans la rue, je cours, j’ai envie de crier. Je n’y arrive pas. Mes talons ne me permettent pas de m’élancer vraiment dans une course folle qui me fera sortir de ma torpeur. L’angoisse doit sortir, là. Now !

Le temps s’arrête, pour moi uniquement, bien-sûr. Les aiguilles poursuivent leur rythme sur les pendules pour s’enivrer de leur danse avec le temps.

Alice au pays des merveilles s’en était sortie de manière si majestueuse dans sa conversation avec le Chapelier que finalement, même si ma première rencontre avec Marco avait été une catastrophe, j’ai pu par la suite me rattraper à temps.

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le carnet de Barbara Delo”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Laurence du Beley

Laurence Du Beley est une femme active, originaire de Champagne, établie au Pays basque. Vivre passionnément et être attentive au monde qui l’entoure la portent dans ses activités, professionnelles, personnelles et associatives diverses. C’est dans la lecture, l’art dans toute sa diversité, les sciences, les sciences humaines, le sport, qu’elle puise son énergie. Elle aime la ville pétillante et la nature paisible. Écrire la ressource. Écrire donne du sens aux relations humaines qu’elle aime à développer. Depuis toujours. Le carnet de Barbara Delo est son premier roman.