Le café des Fauries – Tome 1

9.99 19.90 

De vogues en  bals saisonniers… Histoires et évènements au siècle dernier

C’est l’histoire d’un Café de bord de route, à l’ombre des platanes, né il y a plus d’un siècle. L’histoire d’un quartier, de sa Vogue, mais aussi un peu de ses quatre villages alentour, à travers la vie d’un ensemble de personnes, entre autres de ma famille. Six générations la composent et l’entourent de tous ces évènements qui font une vie, la vie dans mon enfance, dans ma jeunesse, dans celle de mes ancêtres comme dans celle de mes parents, Suzanne et Abel. Ce couple qui, par son envie, est arrivé à un résultat donnant du bonheur à la jeunesse de toute une génération, avec l’organisation sur de nombreuses années, de Bals, tous ici racontés…
… Jusqu’à ce qu’un certain Bertrand Blier y plante ses caméras devant la devanture, et nous y fasse découvrir les talents à devenir, d’un futur monstre sacré du cinéma français.
J’ai eu le bonheur d’habiter en ce lieu jusqu’à mes 24 ans, puis, par mon métier et enfin par héritage, de continuer à le faire vivre, ce Café de bord de route, là, toujours vivant !…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Augusta, qui porte comme premier prénom officiel Marie-Eugénie, est devenue seule propriétaire des Fauries en cette année 1906, suite à la succession de son mari, possédant à présent le titre professionnel de « Limonadière ».
Mais elle est aussi la Dame des Fauries, tenant un café où il fait bon y venir prendre le café, servi dans des verres soufflés, à pied rond et à fond épais. Dès le matin, on pouvait entendre le bruit du moulin à moudre les grains, qu’elle avait pris soin de placer dans le contenant fermé par un couvercle bombé, tandis qu’en permanence, la bouilloire gardait l’eau chaude sur le coin du fourneau. Fixé au montant en bois de la cloison séparant la cuisine de la salle à manger, il était beau ce moulin avec sa porcelaine de limoges peinte d’un motif bleu et sa manivelle attendant l’heure de la mise en service.
Une senteur émanait de la cuisine vers les différentes pièces de la maison, de ce café venu de pays lointains, très certainement situés de l’autre côté de l’Atlantique.

*****

Mais cette première Vogue de renaissance a un vrai orchestre ! Et mes premiers souvenirs, mes premières images de ces grands moments de mon enfance aux Fauries sont la remorque jaune de chez Tortel installée au fond du jeu de boules, côté Saint-Nazaire pour l’orchestre et ses trois musiciens, tandis qu’une guirlande et des flonflons la décorent. Pour cette grande reprise, mon père a fait appel à la Clique de Charpey qui, dès 16 heures, lance l’évènement. De suite après, c’est donc un « orchestre réputé », comme annoncé sur l’affiche qui, avec son accordéoniste, invite les danseurs et leurs cavalières à une Marche, cette danse parente du Paso-doble. Beaucoup dansent, tandis que d’autres, assis sur des planches servant de banc, et fixées au mur de clôture par des ferrures en té, écoutent et apprécient

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le café des Fauries – Tome 1”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jean-Pierre Didier

Jean-Pierre DIDIER est né dans la plaine dauphinoise, tout près du Vercors, avec des racines ancrées dans le monde agricole, le commerce et l'industrie. Après des études sur l'électricité, son amour pour la nature l'amène doucement par son métier à travailler essentiellement à la campagne, avant de se lancer avec une grande passion dans l'éclairage des extérieurs de parc et surtout, durant plus d'une vingtaine d'années, dans la conception et la réalisation de mise en lumière d'édifices religieux en Drôme Ardèche. Une autre corde à son arc est le chant, comme aussi la présentation de spectacles depuis une cinquantaine d'années, tout cela lié à cette si belle enfance passée dans ce bistrot, où régnait la convivialité ainsi qu'une ambiance musicale, émanant de la salle de Bal.