Le bonheur décapité

(4 avis client)

9.99 18.90 

Lisa a tout pour être heureuse, le bonheur à l’état pur. Issue d’une famille très riche, des parents aimants, Mickaël, un merveilleux mari, Léa, une magnifique petite fille, elle vit au centre d’une existence de rêve. En quelques secondes, sa vie bascule. Un terrible drame la projette dans les entrailles de l’enfer. Seize ans après, un incroyable hasard sera pour elle une magnifique renaissance. Une rencontre bouleversante, surprenante, étonnante.

Le comportement troublant de Sarah, cette jeune fille en fauteuil, attisera sa curiosité et sa détermination à percer un terrible secret et éveillera de nouveau son instinct maternel inassouvi.

Avec l’aide de sa meilleure amie survoltée et complice, Margarette, elles délogeront les derniers démons responsables de toutes ces années de tourments et d’anéantissements et un espoir inespéré surgira miraculeusement.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

L’église était comble. On se serait cru à un mariage princier tant les riches invités du cercle familial pullulaient à l’intérieur. Les chapeaux parasol et les costumes en matière gros billets me donner la nausée. Même si j’adorais papa et maman plus que tout au monde, parfois je me disais m’être trompée de porte lors de ma création. Je devais faire exception à la règle pour ne pas avoir l’étiquette de fille à papa. Même si je mesurais la longue ligne chance de vie, je ne supportais pas l’injustice vis-à-vis de cette iniquité planétaire. Je me sentais toujours mal à l’aise face aux personnes qui avaient juste de quoi vivre et le fait d’être riche me donnait l’impression d’être arrogante. Ce sujet était souvent source de conflit avec mes parents. Je n’aimais pas m’afficher en tant que telle, la parade ce n’était pas pour moi.

 

********

Mon regard ne pouvait se détacher de la jeune femme. Comment pouvait-on plonger ainsi dans un si profond mutisme ? Fallait-il que la raison en soit tellement douloureuse au point de mettre son corps en panne générale ?

Pourquoi, moi, ne suis-je pas tombée en panne générale avec toutes mes souffrances qui ont rongé, grignoté, arraché ma chair à vif des nuits et des jours durant ? Pourquoi cette jeune fille qui a toute la vie devant elle ?

— Et vous Lisa ? Parlez-moi de vous. Avez-vous des enfants ? Que faites-vous à part peintre des grands froids ?

Même l’association de son sourire à la douceur de sa voix n’empêcha pas l’impression de me retrouver à la barre face à un magistrat qui me dirait : « Dites toute la vérité, rien que la vérité, dites je le jure ».

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

4 avis pour Le bonheur décapité

  1. Murielle Correard

    Suis pas une grande lectrice mais j ai adoree. Tant dans l intrigue que dans les descriptions. Tres tres bien ecrit.je me suis plongee dedans .
    J attend son 2 eme roman avec impatience. Félicitations

  2. Juliette

    Livre génial, un langage que j’adore, méritent vraiment d’être lu!

  3. Mathilde

    Magnifique ouvrage.Du drame, mais beaucoup d’humour aussi,des personnages tellement attachants..
    Très beau travail pour un premier

  4. Mazuel

    On se laisse prendre à cette histoire tragique et pleine de rebondissements. Mais avant tout j’ai été séduite par la qualité de l’écriture de ce roman, lecture plaisir.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Anne Marie Braz

Anne Marie BRAZ est née en 1961 et vit en Corrèze. Une vie des plus banales, une carrière professionnelle dans le commerce, 2 enfants merveilleux, des petits-enfants fantastiques.
Amoureuse des mots, du parfum des livres, passionnée d’écriture, l’analyse permanente et la contemplation de ce qui l’entoure sont ses sources d’inspiration. Elle élabore tout d’abord quelques poèmes et textes sur des coins de table pour son plaisir personnel. À 57 ans, elle ose et décide d’écrire son premier roman et emmènera ses lecteurs sur des sentiers émotionnels bordés de rires, de larmes et parfois de poésie. Les personnages très attachants de son manuscrit ont accompagné l’auteur dans une vie parallèle imaginaire pour transposer sa philosophie de vie face aux injustices, et pour passer ce message : « Les dures lois de la vie sont universelles et nous mettent tous sur un pied d’égalité, tout comme la lueur de l’espoir qu’il ne faut jamais laisser s’éteindre »