L’appel

(1 avis client)

7.99 17.90 

Juin 1940, tout s’effondre. Le jeune Lieutenant Serrat en poste dans le sud des Alpes, se sent inutile à attendre l’arme au pied qu’un hypothétique ennemi arrive.
Le 17 juin, le Maréchal Pétain appelle à cesser le combat, la France est humiliée, battue, envahie par un adversaire bien plus fort et mieux préparé qu’elle.
Que va-t-il devenir, que vont devenir son pays et sa famille laissée là-haut dans l’Yonne ?
Faut il renoncer comme le demande le vainqueur de Verdun ? Cette attitude défaitiste ne lui convient pas, la France ne peut pas baisser les bras si facilement, il y a forcément une autre issue.
Le salut et celui de quelques hommes qui vont oser le suivre vient d’un petit article trouvé dans un quotidien.
Un Général inconnu, réfugié à Londres, appelle à le rejoindre pour continuer le combat. Alors que tout semble fini, l’espoir revient et une idée folle apparaît comme une évidence, il faut rejoindre De Gaulle.
Mais comment faire ? Par quel moyen ? Par ou passer ? Le Lieutenant Serrat va devoir faire preuve d’imagination, improviser, utiliser au maximum les ressources qu’il trouve sur son chemin, pour pouvoir s’échapper et tenter avec quelques hommes de répondre à l’appel.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

—J’ai entendu ce que vous avez dit à vos hommes Lieutenant, je suis de votre avis. Mais ne leur en veuillez pas trop, ils en ont marre de rester ici à ne rien faire, sans nouvelles des leurs. Même si j’approuve vos paroles, je suis également heureux de savoir que mes deux fils vont rentrer sains et saufs, c’est une réaction humaine.

—Je sais M Garinod, je ne leur en veux pas, mais je pressens un avenir sombre. Refuser de se battre maintenant, c’est se préparer à des années terribles. Depuis trop longtemps, on laisse faire Hitler en pensant qu’ainsi nous n’aurons pas de problèmes et regardez où nous en sommes. Les nazis terrorisent leur peuple, ils sont brutaux et sans scrupule, les Français souhaitent-ils un état fasciste ? A-t-on envie d’une dictature ? La France va devoir se renier pour avoir la paix, elle payera cette paix au prix fort. On aura certainement une armée d’occupation à entretenir. Les Allemands n’hésiteront pas à nous demander des réparations, comme nous l’avons fait avec eux avec le traité de Versailles. On ne pourra plus lire, penser, discuter librement comme nous le faisons. Des journaux, des livres, des spectacles, des musiques, seront interdits. Les opposants seront emprisonnés, les syndicats et les partis politiques interdits ou encadrés. Les Français devront se taire et subir la domination d’un régime totalitaire. Ceux qui se révolteront seront brutalisés, emprisonnés ou assassinés. C’est cette France-là que vous voulez pour vous et vos enfants ? Ou celle que nous a donnée 36 ?

—Non bien sur Lieutenant, mais avec le Maréchal à la tête du pays, on peut avoir espoir que la situation se redresse.

—Je souhaite que vous ayez raison, Monsieur Garinod, mais le Maréchal est vieux. Quel moyen d’action peut-il avoir quand le pays est occupé et désorganisé ? Il sera bien obligé d’accepter les conditions dictées par les Allemands.

Sans ajouter un mot, je me dirige vers l’escalier qui mène à la chambre mise à ma disposition par les Garinod. J’ai besoin de m’isoler.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

1 avis pour L’appel

  1. Colny

    Une plongée dans l’histoire vu par un Français parmi tan d’autre. Le récit est passionnant, dynamique, si on plonge dans ce livre on ne le lâche pas avant la dernière page.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Thierry de Ret

Thierry De Ret est né en 1958 à Sens et il grandit dans un petit village de l’Yonne ou il passe un diplôme d’électrotechnique. C’est durant ces années qu’il découvre le sport qui va être une grande partie de sa vie, le canoë kayak. Il part à l’autre bout de la France pour des compétitions ou des entraînements et tombe amoureux de la montagne. Il décide, à ce moment-là, que son métier sera lié aux sports de plein air et à la montagne. Durant toute sa carrière, il vivra entre la Savoie et l’Ardèche dans des territoires superbes et grandioses ou la nature est encore bien présente. Tour à tour, il sera éducateur sportif (en canoë kayak et en ski), responsable d’un service groupe chez un tour opérateur, directeur d’agence de voyages et d’un office de tourisme. Il voyage, découvre et partage avec ses clients ses coups de cœurs et les plaisirs qu’apportent la nature et ses habitants. Il a une autre passion qui est l’histoire, en particulier la période de 1920 à 1960, période de bouleversements et de mutations qui a fait émerger de nouvelles puissances mondiales et qui a redessiné notre planète.